Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Un nouveau vestiaire haute visibilité pour l’hiver signé Molinel

Parka, coupe-vent, veste softshell ou encore “body warmer”... cette nouvelle collection a été conçue pour superposer les vêtements en différentes couches selon qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente. Et ce, tout en restant bien visible.

Un jeune homme porte la tenue orange complète de la gamme LukLight Intempéries HV de Molinel.

Les modèles sont disponibles en jaune ou orange fluo. On apprécie leurs coupes modernes et fittées pour les jeunes artisans. © Molinel

Températures qui avoisinent les 2°C, pluies battantes et bourrasques de vent… à l’approche des fêtes de fin d’année, l’hiver est décidément en train de s’installer en France. Pour les personnes qui travaillent en extérieur, par exemple pour la maintenance des réseaux autoroutiers, des voiries ou encore des travaux publics, ces contraintes météorologiques particulièrement difficiles s’ajoutent à celle du danger de se faire renverser par un véhicule ou autre engin. D’où l’importance de porter un vêtement professionnel qui permette de rester bien visible sur le chantier tout en étant bien au chaud et au sec. C’est justement l’objectif du fabricant de workwear Molinel qui vient de dévoiler sa nouvelle gamme de vêtements haute visibilité pour la saison. Ce vestiaire baptisé LukLight Intempéries HV se constitue de quatre modèles (parka, imperméable, veste et sous pull) qui, selon la manière dont on les superpose, permettent tantôt de se protéger du vent, tantôt de la pluie ou du froid. 

Un style sportwear

Bandes rétro-réfléchissantes segmentées, ajouts de notes bleu marine, coutures étanches, tissu riptop, coupes fittées… cette nouvelle collection se revendique d’un esprit sportwear et moderne pour attirer les jeunes artisans. Elle fait suite au lancement de la collection LukLight Maille HV initiée début 2019. Avantage : ses modèles résistent au lavage en machine pour une cinquantaine de cycles à 40°C.

Une parka polyvalente

Parmi les pièces fortes de ce vestiaire, figure une parka 3 en 1. Polyvalente, celle-ci a été conçue pour être greffée par-dessus d’autres vêtements et surtout pour convenir à tous les types d’intempéries possibles. Par exemple, sa coupe est suffisamment ample pour couvrir une veste polaire de 150g/m2 les jours de neige. Ou bien être portée simplement sur un sous-pull, lorsque les températures sont plus clémentes alors qu’il faut tout de même se protéger du vent et de la pluie. De fait, ses coutures ont été étanchéifiées pour éviter que l’eau ne s’infiltre. 

Une polaire à trois couches

Autre pièce importante, la veste softshell a pour particularité d’être conçue dans une matière souple constituée de trois couches. À l’extérieur, le vêtement est couvert d’un tissu polyester et élasthanne avec ripstop résistant à l’abrasion pour protéger contre la pluie, tandis qu’à l’intérieur, la doublure polaire crée un cocon bien chaud. Entre les deux, une membrane TPU fait le lien. Avec ses poches et zips thermosoudés, cette veste permet de travailler sous des températures allant jusqu’à -5°C. 

Ségolène Kahn

 

Commentez

Participez à la discussion