la-gamme-green-tech-est-concue-en-fils-de-polyester-recycle

Un nouveau blouson amovible pour faire face aux variations climatiques sur le chantier

Travaux de voirie, ramassage des ordures, BTP, collectivités et espaces verts… pour de nombreux métiers en extérieur, les variations météorologiques nécessitent de réajuster constamment la tenue, troquant un t-shirt contre un imper, puis un pull etc. Pour aider ces professionnels à s’adapter aux changements de temps, le fabricant Chatard dévoile un nouveau blouson haute visibilité amovible. Conçu comme un « couteau suisse », le modèle se combine différemment en fonction des conditions climatiques.

le-blouson-est-disponible-en-version-feminine-et-masculine
Le blouson est disponible en version féminine avec le modèle Elena et masculine avec Auckland. © Chatard

Un blouson en kit

Issu de la gamme Green Tech en polyester recyclé, ce blouson haute visibilité s’adapte aux variations de temps grâce à toute une série d’options parmi lesquelles des manches et une capuche à vision latérale amovible. De plus, le modèle est compatible avec les parkas de la même gamme en s’y incorporant aisément. De quoi obtenir un vêtement haute visibilité complet contre les intempéries et le climat frais.

la-gamme-green-tech-est-concue-en-fils-de-polyester-recycle
La gamme de vêtements haute visibilité Green Tech provient d’une fabrication respectueuse de l’environnement, avec des fils en polyester recyclé.
© Chatard

Un blouson haute visibilité

Disponible en version féminine (Elena) ou masculine (Auckland), ce vêtement bénéficie de découpes et inserts de couleur contrastés. Des coloris fluorescents ainsi que des bandes rétro réfléchissantes segmentées thermocollées de marque Rethiotex viennent apporter la fonction haute visibilité.

Des tissus souples

Côté confort, les blousons sont fabriqués dans un tissu technique stretch, laminé 3 couches apportant souplesse et liberté de mouvement. Enfin, conçu à plus de 80 % à partir de polyester recyclé, le nouveau vêtement s’inscrit dans la volonté du fabricant de réduire son impact environnemental avec des solutions conformes à la loi AGEC (Anti-gaspillage pour une économie circulaire) et au décret 2021-254 du 9/03/2021.

Ségolène Kahn


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.