surveil-x-propose-une-couverture-de-detection-plus-large-des-comportements-frauduleux

Un logiciel anti-fraude pour surveiller les comportements à risques des financiers

Cotations excessives (EBO), antétransactions, la saisie d’ordres importants… Les établissements de services financiers sont de plus en plus susceptibles de subir la mauvaise conduite de leurs employés. Une situation accentuée par les pressions réglementaires croissantes, la volatilité du marché, des environnements de travail hybrides et l’adoption de nouveaux canaux de communication. Pour les aider à surveiller les comportements et les échanges de leurs collaborateurs, Nice Actimize, spécialiste de la détection des fraudes, dévoile une version améliorée de sa solution Surveil-X avec des fonctionnalités améliorées de surveillance et de détection des risques. 

surveil-x-propose-une-couverture-de-detection-plus-large-des-comportements-frauduleux
Surveil-X propose désormais une couverture de détection plus large des comportements frauduleux des employés d’établissements financiers.
© Tech Daily : Unsplash

Des techniques de traitement du langage naturel

Grâce à une application d’intelligence artificielle (IA) plus avancée, « la solution Surveil-X Conduct Surveillance applique désormais l’apprentissage automatique supervisé pour former des modèles sur des données historiques, afin de classer et de hiérarchiser avec précision les alertes, et de réduire les faux positifs », indique Nice Actimize. Pour cela, la solution bénéficie de techniques améliorées de traitement du langage naturel (NLP) qui permettent de réaliser une corrélation automatisée plus rapide des communications et des données de surveillance du marché.

Une meilleure couverture de détection

« Surveil-X aide les sociétés de services financiers à se conformer aux réglementations internationales et à réduire le risque d’amendes et d’atteintes à la réputation. Avec les dernières améliorations que nous avons apportées à la solution, nous offrons une meilleure couverture de détection, combinées à de nouvelles applications d’IA permettant de réduire les faux positifs, ainsi que la possibilité de surveiller les communications Microsoft Teams », précise Chris Wooten, vice-président directeur de Nice. 

Cibler les marchés du buy-side et de l’assurance

Fonds de pension, organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), compagnies d’assurance, Hedge Funds… Nice Actimize vise en particulier deux segments de marché à savoir le buy-side (sociétés de conseils et d’investissement) et l’assurance. À cet égard, sa solution offre une couverture de détection pour de nombreux types de comportements à risque parmi lesquels le communiqué cite « les volumes suspects (actions), les scénarios de cotations excessives (EBO), les antétransactions, la saisie d’ordres importants… »

16 nouveaux modèles analytiques d’assurance

En ce qui concerne le segment de l’assurance, Surveil-X s’adresse aux sociétés qui vendent des produits d’assurance-vie, de rentes et d’autres produits patrimoniaux. La solution leur propose un soutien de mise en conformité « avec 16 nouveaux modèles analytiques d’assurance conçus pour détecter les comportements répréhensibles des conseillers, ainsi qu’un nouveau tableau de bord d’aperçu des alertes des représentants financiers ».

Une compatibilité avec la plateforme Microsoft Teams

Autre point intéressant, il faut savoir que les sociétés de services financiers, comme de nombreuses entreprises, adhèrent de plus en plus aux modes de travail hybrides incluant le télétravail. Pour les accompagner vers cette migration, Surveil-X propose désormais une prise en charge de la plateforme Microsoft Teams et s’appuie sur NTR-X de NICE, la première solution d’enregistrement Teams certifiée par Microsoft. De quoi surveiller un plus grand nombre d’interactions incluant les fonctions vocales, de vidéo, de partage d’écran et de chat.

Ségolène Kahn


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.