Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Un casque pour protéger le visage et éviter de fatiguer

Doté d’une visière en polycarbonate, le casque Pheos Faceguard d'Uvex protège le visage des projections de produits chimiques, de soudures et des rayons UV nocifs. En positionnant le centre de gravité du masque au niveau du centre de la tête, l'utilisateur évite de se fatiguer la nuque et la colonne vertébrale.

Soudure, manipulation de produits chimiques, sciage, découpes… Pour ne pas recevoir de projections dangereuses, certaines activités dans le BTP nécessitent une protection rigoureuse du visage. À cet égard, le spécialiste européen des équipements de protection individuelle Uvex dévoile Pheos Faceguard, un nouveau système de protection faciale.

une-protection-uv400-filtre-les-rayons-uv-les-plus-nocifs

Pour les soudeurs, une protection UV400 filtre les rayons UV les plus nocifs.
© Uvex

Une visière en polycarbonate

Compatible avec le port de lunettes et de masque respiratoire, le Pheos Faceguard s’adresse aux artisans à la recherche d’une «solution globale de protection», indique Uvex. Côté sécurité, il abrite l’ensemble du visage grâce à une visière en polycarbonate qui bénéficie d’un traitement supravision résistant aux rayures et aux produits chimiques. Ce traitement empêche également la formation de buée sur la face interne. De plus, une protection UV400 filtre également les rayons UV nocifs, notamment en cas de soudure. 

Un centre de gravité au centre de la tête

Il faut savoir que le port d’un tel casque de protection peut s’avérer contraignant et fatigant. C’est pourquoi Uvex a pensé son dispositif de manière ergonomique, de sorte à ce que son utilisateur puisse le supporter tout au long de la journée. Selon ce fabricant, plus la tête est penchée, plus la pression du casque sur la nuque s’avère importante. « Pour favoriser une posture naturelle, éviter une tension trop forte sur le haut de la colonne vertébrale et sur la nuque et ainsi soulager le porteur, Uvex a positionné le centre de gravité du Pheos Faceguard au niveau du centre de la tête. » Ainsi, les muscles de la nuque et la colonne vertébrale sont moins sollicitées et fatiguent moins vite. « D’ailleurs, en position parking, la visière est presque imperceptible», indique Uvex. Parmi les éléments qui contribuent également à l’ergonomie du casque, le fabricant a intégré un support de tête réglable en hauteur et en largeur, un repose-nuque ainsi qu’une visière à ouverture semi-automatique.

Un casque modulable

Pour englober les nombreuses activités qui réclament le port d’une protection faciale, le casque a été conçu de façon modulaire. C’est-à-dire qu’il est compatible avec de nombreux autres éléments. Comme une coquille anti-bruit pour travailler sur les chantiers, un masque de protection respiratoire en cas d’activité chimique ou encore des accessoires adaptés au temps. Comme des protections contre le soleil, la pluie ou le froid avec un protège-cou, une cagoule ou encore une casquette anti-heurts. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion