Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Travail à distance : 65 % des Français en faveur d’un « retour à la voix »

Une étude réalisée par Ipsos pour RingCentral questionne le ressenti des Français face à l'émergence des nouvelles formes de collaboration digitale.

Après deux ans de pandémie, le calendrier des mesures sanitaires s’allège enfin. Ainsi, depuis le 2 février, le télétravail n’est plus obligatoire en entreprise, même s’il reste fortement recommandé. Il faut dire que, depuis le début de la crise, les confinements ont favorisé l’émergence de nouvelles formes de travail comme le travail à distance ou encore le travail hybride. Face à ces changements, une étude pour la plateforme Cloud RingCentral interroge le ressenti des travailleurs français sur ces nouvelles formes de collaboration. 

les-meetings-physiques-disparaissent-au-profit-des-confcalls

Selon l’étude de Ring Central, les meetings physiques devraient peu à peu disparaître au profit des conf’calls. © Charles Deluvio / Unsplash

Un retour à la voix

Réalisée par l’institut de sondage Ipsos, l’étude a interrogé en septembre 2021 près de 2 000 employés français. Premier constat, malgré une démocratisation des outils de communication digitale (65 %), plus de la moitié des Français plébiscitent un « retour à la voix », c’est-à-dire en se parlant directement. De même, 87 % des employés semblent apprécier des moyens de communication plus directs avec leurs collègues, plutôt qu’utiliser les e-mails ou la messagerie instantanée. 

Des outils de collaboration massivement utilisés

Il faut dire que depuis la crise, les outils collaboratifs se sont fortement développés en entreprise pour 2/3 des sondés. Avec la démocratisation de plateformes collaboratives et de nouveaux outils de travail, facilitant le travail en équipe à distance et les échanges. Résultat : aujourd’hui, 83 % des salariés se servent à temps plein de ces outils de collaboration. 

Une meilleure communication

En raison à cela, 1 travailleur français sur 3 considère que les outils de collaboration ont amélioré la communication au sein des entreprises. De même, les chefs d’entreprise apprécient deux fois plus qu’avant ces outils car ils leur permettent de se rapprocher de leurs employés. 

Les visioconf’ remplacent les réunions physiques

Parmi les grands changements collaboratifs, il semble que les réunions physiques disparaissent peu à peu au profit des visioconférences. « Les pratiques au sein des entreprises ont évolué ; la communication à distance est davantage utilisée. À l’avenir, il est certain que les réunions physiques seront réduites », estime Erwan Salmon, directeur général France chez RingCentral. 

Les jeunes, plus à l’aise avec les conf’calls

Or, face à l’émergence de ces nouvelles pratiques, les avis divergent. Si une moitié des sondés apprécie l’efficacité des appels vocaux et vidéos, l’autre moitié préfère les réunions physiques. Parmi les collaborateurs en faveur des outils de travail à distance, figurent sans surprise les jeunes générations dont 60 % considèrent les réunions virtuelles aussi efficaces que les meetings physiques. 

De nombreux avantages

De fait, l’étude souligne que les 21-34 ans s’avèrent plus habitués aux plateformes collaboratives que leurs aînés. Plus à l’aise avec les nouvelles technologies, ils éprouvent moins de réticences à travailler à distance, où qu’ils le souhaitent, avec leur laptop. Quoi qu’il en soit, toutes tranches d’âge confondues, les sondés reconnaissent les avantages de la messagerie d’équipe pour collaborer. Notamment pour expliquer les tâches et les projets, accueillir un nouveau salarié ou encore résoudre les conflits.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion