Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Traqueur lance une nouvelle balise mobile combinant radio et GPS pour repérer des objets enfouis ou cachés

Le groupe spécialisé en solutions télématiques a développé avec Sigfox, l’opérateur du réseau radio dédié à l'Internet des objets (IoT), une nouvelle génération de de balises mobiles pour le suivi d’objets et de biens situés à l'extérieur ou à l'intérieur d'un bâtiment.

Le groupe Traqueur, vient d’enrichir son arsenal de solutions télématiques pour la récupération d’engins et de biens volés. Sa nouvelle balise mobile et autonome dédiée au tracking sait pister un objet ou tout autre bien situé aussi bien en extérieur mais aussi à l’intérieur d’un bâtiment ou d’un souterrain. Cette avancée est due à un partenariat avec Sigfox, l’opérateur de réseau radio spécialisé dans l’internet des objets (IoT), indique Traqueur.

Coté en Bourse sur Alternext, Traqueur a réalisé 17,7 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 2014 dont 40% environ auprès de transporteurs et d’acteurs du BTP – le reste concernant le grand public. Le groupe compte une centaine de salariés dont 20% environ travaillent au sein de son centre de recherche.

18 ans après sa création, en 1997, le groupe se revendique comme seul opérateur à maîtriser les technologies UHF, VHF, GSM et GPS. Une expertise dont bénéficie bien sûr sa nouvelle balise « Nano », baptisée ainsi du fait de sa compacité (soit 2/3 d’un paquet de cigarette). Disponible dès le 18 mars, le boîtier, qui a nécessité deux ans de développement, dispose d’une fonctionnalité de radiogoniométrie UHF. De quoi radiolocaliser des objets enfouis ou cachés dans un souterrain. Nano dispose aussi d’un module GPS et d’une antenne intégrée qui transmet, dès que la balise bouge, sa position via le réseau Sigfox. Enfin, elle embarque une batterie qui lui confère une autonomie de 3 à 5 ans. Ce qui lui permet d’équiper notamment des objets qui ne bénéficient pas d’une alimentation électrique.

Le système fonctionne en France et dans les pays étrangers couverts par le réseau Sigfox. En l’absence de couverture, la balise reste visible par GPS à moins qu’elle ne soit dissimulée dans un souterrain. Dans ce cas, Traqueur est susceptible d’y dépêcher ses propres détectives. Il en compte une vingtaine opérant dans toute la France avec leurs propres outils d’émission réception.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion