Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Sûreté : Thales fait passer la gestion des événements à l'heure du 2.0

L'industriel lance une nouvelle offre qui permet aux villes de gérer leurs événements et les crises en mode collaboratif et interactif.

A l’heure des réseaux sociaux et de l’internet mobile, la gestion des crises et des grandes manifestations sportives, politiques ou culturelles promet d’être plus réactive et plus collaborative afin de mieux anticiper et minimiser les risques. Une évolution que prend déjà en compte « Natsec Crisis », le nouveau système de gestion des grands événements et de crise proposé par l’industriel Thales.

 

   Approche collaborative. A l’instar des solutions du marché, il sert à planifier et gérer une situation, collecter des informations pour mieux anticiper les événements, et communiquer avec les intervenants déployés sur le terrain. En revanche, il se distingue de ses concurrents sur deux points. D’abord, il fournit à ses utilisateurs un outil d’aide à la décision pour prendre rapidement des décisions lors de crises. Surtout, il adopte une approche collaborative qui permet aux différents intervenants de partager en temps réel des informations. Qu’il s’agisse de documents écrits, de cartes urbaines, de photos ou de vidéos.   

« Toutes les décisions prises en salle de commandement peuvent être partagées en temps réel ou en différé avec les forces mobiles situées au plus près de l’événement » fait valoir Sébastien Sabatier, en charge de la stratégie et du marketing sur le segment de l’offre de sécurité nationale de Thales. L’industriel intègre dans son offre un centre de commandement mobile en partenariat avec le constructeur Renault Trucks Défense.   

 

Micro-drone. Il s’agit d’un nouveau véhicule blindé Mids (Midlum Sécurité et Maintien de l’Ordre) qui embarque des outils de communication satellite ainsi que la version mobile du système de gestion de Thales. Grâce à quoi, les officiers installés dans le véhicule et les responsables du centre de commandement dialoguent en visioconférence et visualisent en temps réel les mêmes données qui sont synchronisées en temps réel ou en différé. Les différents intervenants peuvent aussi suivre à distance les événements.   

 

Voir sans être vu. Mieux, en cas de besoin, l’ordre peut être donné de faire décoller un micro-drone, depuis le véhicule blindé. Fourni par la PME Fly-n-Sense, partenaire de Thales, ce micro-drone fournira, toujours en temps réel, des images vidéo du dernier kilomètre. Un moyen discret pour voir sans être vu ou sans risque pour les opérateurs. Ce qui peut s’avérer précieux en cas d’explosion chimique ou de risques naturels. Dans ce cas, l’outil de Thales fournit une base de connaissances ainsi qu’un accès à une communauté d’experts présélectionnés selon les besoins du client.  

© Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion