Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Sécurité intérieure | Le ministère généralise les patrouilleurs

Cette présence sur le terrain renouvelée et plus visible de la police procure un sentiment de sécurité à la population.

Au mois de juillet, lors d’une visite dans le IVe arrondissement de Paris, Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, a annoncé que le dispositif des patrouilleurs * allait être généralisé.
La phase d’expérimentation de ce dispositif a satisfait le ministère puisque, dans toutes les villes où le dispositif a été testé, le nombre de patrouilles a significativement augmenté : triplement à Strasbourg, + 80 % à Poitiers et + 25 % à Paris. En outre, cette présence sur le terrain renouvelée et plus visible de la police procure un sentiment de sécurité à la population. Les résultats se font aussi sentir en matière de lutte contre la délinquance : les vols avec effraction ou les vols à la tire ont, par exemple, reculé de plus de 20 % sur les cinq sites de test des patrouilleurs. Désormais, ces patrouilles en uniforme sillonnent donc les rues sur l’ensemble du territoire.
* Ces policiers « patrouilleurs » circulent généralement en binôme, à pied, à vélo, à rollers ou en voiture. Leur mission est d’entretenir le « contact avec la population », « d’observer, écouter, se renseigner, interpeller ». A des créneaux horaires adaptés à la réalité de la délinquance.

Commentez

Participez à la discussion