Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risque incendie

Sécurité incendie : un module électronique au câblage simplifié pour piloter les DAS

Pour aider les installateurs électriciens, Siemens Smart Infrastructure dévoile un nouveau module électronique adressable (MEA). Ce dernier permet de gérer jusqu’à quatre dispositifs actionnés de sécurité (DAS) avec des câblages simplifiés.

L’installation d’une infrastructure de sécurité incendie n’est pas une mince affaire. Il faut tout d’abord mettre en place un centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI STT20). Ce dernier va piloter les équipements de détection incendie comme les dispositifs actionnés de sécurité (DAS). Autant dire que ce type d’installation réclame de nombreux câblages… Pour aider les installateurs électriciens à mettre en place une telle architecture, Siemens Smart Infrastructure a mis au point une nouvelle solution. Il s’agit d’un module électronique adressable (MEA), le MEA20a. En charge du pilotage unitaire des DAS, il est capable de gérer jusqu’à quatre périphériques. Pour son installation, Siemens a également développé une application chargée de vérifier le raccordement des câbles. Pratique pour éviter les erreurs. 

ce-mead-gere-jusqu-a-4-das

Ce module électronique adressable gère jusqu’à quatre dispositifs actionnés de sécurité (DAS). © Siemens

Un contrôle des DAS

Concrètement, les MEA tels que celui de Siemens sont des matériels déportés qui s’intègrent au CMSI. « Reliés au matériel central par voies de transmission, ils permettent de commander et contrôler automatiquement les Dispositifs actionnés de sécurité (DAS) et les Dispositifs commandés terminaux (DCT) », précise Siemens dans un communiqué. Parmi les DCT, figurent par exemple les portes coupe-feu, volets, sirènes, ventilateurs de désenfumage. Ou encore les coffrets de relayage et les diffuseurs visuels ou sonores.

Jusqu’à 4 DAS

De fait, le MEA20a se charge du contrôle des DAS de manière unitaire, allant jusqu’à quatre de ces dispositifs. Côté nouveauté, il bénéficie aujourd’hui d’une nouvelle architecture de câblage simplifiée. C’est-à-dire que désormais elle se compose d’une seule ligne de contrôle pour 4 DAS. « Cette nouvelle architecture permet aux installateurs-électriciens de réduire les coûts de câblage, tant sur le matériel que sur le temps de mise en œuvre », indique le fabricant. Pratique…

Une appli pour vérifier les câblages

Pour s’assurer que l’installation des câbles est réalisée dans les règles de l’art, Siemens a également lancé un outil de test, le Toolbox. Connecté via Bluetooth au MEA20a, cet outil permet de vérifier le raccordement électrique des DAS et DCT. « Lors de l’installation des périphériques, il permet de détecter rapidement d’éventuelles erreurs de câblage grâce à une connaissance en temps réel de l’état des lignes de télécommande et de contrôle. Il fournit un guide complet au dépannage, en fonction de l’erreur détectée », ajoute le constructeur. 

Un kit prêté par Siemens

« Nous prêtons gratuitement un kit complet à nos partenaires installateurs sur lequel l’application est déjà préchargée. Cela nous permettra à la fois de mettre à jour régulièrement l’application pour un fonctionnement optimal et de futures améliorations mais également de maîtriser la mise à disposition de l’outil afin de s’assurer de sa bonne utilisation par nos partenaires », explique Thierry Brillat, responsable du portefeuille de détection incendie chez Siemens Smart Infrastructure. Ce kit d’installation comprend notamment un convertisseur Bluetooth, un câble de connexion et un crochet de fixation sur boîtier MEA20a. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion