Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Sécuriser les accès avec un cadenas à empreintes digitales

Le fabricant Abus vient de commercialiser un cadenas à empreintes digitales. Conçu pour protéger les espaces partagés, ce modèle peut enregistrer jusqu’à 20 empreintes digitales différentes.

La biométrie rencontre le contrôle d’accès physique. En témoigne le serrurier Abus qui vient de mettre au point un cadenas à empreintes digitales. Baptisé Touch 57 Cadenas, le modèle se déverrouille en posant son doigt sur le capteur. Il a été conçu pour sécuriser les accès privés tels que les caves d’immeuble de particuliers mais aussi les casiers d’entreprise, notamment en logistique.

ce-cadenas-se-deverrouille-grace-a-un-capteur-d-empreinte-digitale

Ce cadenas se déverrouille grâce à un capteur d’empreinte digitale. © Abus

Un double verrouillage à bille

Côté résistance, le cadenas s’utilise aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur et supporte les intempéries. Pour plus de sécurité, il embarque un mécanisme de double verrouillage à bille, une anse renforcée ainsi qu’une mémoire cryptée. En guise de garantie, le modèle bénéficie d’une classification de protection IP66/IP68. 

Jusqu’à 20 empreintes digitales mémorisées

Pour les accès partagés, le cadenas peut mémoriser jusqu’à 20 empreintes digitales, ce qui permet à autant d’utilisateurs d’exploiter le même cadenas. Grâce à une configuration intuitive, les empreintes digitales peuvent être facilement effacées à tout moment et remplacées par celles de nouveaux utilisateurs. 

le-cadenas-convient-a-de-nombreuses-applications-en-entreprise

Capable de mémoriser 20 empreintes digitales, le cadenas convient à de nombreuses applications en entreprise. © Abus

Une solution autonome

Nul besoin d’ordinateur ou de smartphone pour enregistrer les empreintes. Cette solution dite « autonome » se configure directement sur le cadenas, par l’un des deux administrateurs possibles.

Un fonctionnement à pile

Enfin, le modèle fonctionne grâce à une pile au lithium CR2 située dans le corps du cadenas. Une réserve d’énergie suffisante pour effectuer jusqu’à 10 000 opérations de verrouillage.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion