Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risque incendie

Renault et Durisotti donnent au véhicule léger de secours la vision 360° et un drone

Sur la base d’un Express Van, dernier-né de la gamme de véhicules utilitaires légers de la marque au losange, ce véhicule, carrossé par Durisotti, offre une vision à 360° et embarque un drone.

En collaboration avec le Service départemental d’incendie et de secours du Pas-de-Calais (SDIS62) Renault et le carrossier-constructeur Durisotti ont conçu un nouveau véhicule d’intervention léger de secours. Originalité, celui-ci s’appuie sur l’Express Van, un modèle hérité du Dokker de Dacia que la marque au losange a reconçu pour étoffer sa gamme de véhicules utilitaires légers (VUL).

durant-les-missions-ce-plateau-escamotable-sert-de-table-de-commandement.

Durant les missions, ce plateau escamotable sert de table de commandement. © Agence TCA

Large ouverture de portière latérale

« Ce véhicule a été conçu sur mesure. Selon qu’elles interviennent en bord de mer, sur site Seveso, en feu de forêt ou en mission de recherche, chaque compagnie de SDIS impose son propre cahier des charges », indique Margit Dayre, directrice commerciale adjointe de l’activité Fourgonnettes de Renault. Bien qu’il soit plus court (4 393 mm) et plus étroit (1 775 mm) que le KangooVan, l’Express Van se dote d’un volume de chargement de 3,3 m³. Grâce à ses dimensions réduites, l’Express Van se faufile plus facilement dans les chemins de forêt et dans la circulation urbaine. Il bénéficie également de deux portes latérales coulissantes qui, avec 716 mm de largeur, fournissent la plus grande ouverture sur le marché des VUL. En ce qui concerne particulièrement le véhicule aménagé par Durisotti, il se destine à intervenir en situation de feu de forêt.

Une vision à 360°

Point fort, il dispose de quatre caméras placées sur le toit afin d’offrir une vision à 360° sur l’écran multimédia 8’’ compatible Android Auto et Apple Car ainsi que d’une puissante rampe lumineuse à neuf LED motorisée et orientable. Il embarque aussi une radio Motorola GSM 340, ainsi qu’une antenne Antares et une antenne GPS-Radio-GSM. Côté sécurité lors de la conduite, ce VUL comporte une ‘‘assistance de surveillance de vision arrière’’. Autrement dit, il s’agit d’une sorte de rétroviseur intérieur numérique qui avait été introduit sur le Master et le Trafic il y a deux ans. Outre les rétroviseurs extérieurs, l’Express Van dispose également d’un large miroir derrière le pare-soleil passager qui, lorsqu’on le rabat, augmente la vision latérale arrière droite de 30°.

sur-le-toit-ce-repere-visuel-facilite-le-decollage-et-l-atterrissage-du-drone.

Sur le toit, ce repère visuel facilite le décollage et l’atterrissage du drone. © Agence TCA

Porteur de drone

Le carrossier-constructeur Durisotti a installé un plateau escamotable accessible par les portières arrières qui sert de table de commandement durant les opérations. De même sur le toit, un repère H – comme pour les hélicoptères – permet à un drone, en l’occurrence un DJI, de décoller et atterrir en toute sécurité. À cet égard, un écran d’ordinateur perpendiculaire à la table de commandement permet de suivre confortablement le vol du drone. Par ailleurs, le véhicule embarque deux extincteurs de 2 kg et 6 kg, une échelle télescopique, une fontaine chantal ainsi qu’un distributeur d’essuie-tout, un support de gants vinyle et un distributeur de gel hydroalcoolique.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion