Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Réduire le risque routier pour les professionnels du bâtiment

Le risque routier professionnel représente la 2ème cause d’accidents graves et mortels dans les métiers du bâtiment...

Le risque routier professionnel représente la 2ème cause d’accidents graves et mortels dans les métiers du bâtiment et la première cause de mortalité au travail, tous secteurs confondus. Face à ce constat, la délégation à la sécurité et à la circulation routières, la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), l’organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) et la Fédération française du bâtiment (FFB) ont décidé, début mars, de renforcer leur coopération pour inciter les chefs d’entreprise du secteur à intégrer la prévention du risque routier dans l’organisation du travail, au même titre que les autres risques professionnels.

 

> Cet accord concerne près de 300 000 entreprises et plus de 1 million de salariés du bâtiment.Il porte sur six actions principales :

 

– Optimiser l’organisation des déplacements pour une réduction de l’exposition au risque routier, une préservation de l’environnement et un gain économique ;

 

– Renforcer la sécurité des véhicules particuliers, utilitaires légers et poids lourds par le recours à des équipements spécifiques et un entretien régulier ;

 

– Rappeler le bon usage des téléphones mobiles ;

 

– Vérifier les compétences à la conduite en situation professionnelle ;

 

– Informer sur les risques liés à la consommation d’alcool et de drogues au volant ;

 

– Transmettre aux apprentis les compétences de conduite professionnelle par des tuteurs et encourager la pratique de la conduite accompagnée dans l’entreprise.

 

 

> Pour en savoir plus : risque-routier-professionnel.fr

Commentez

Participez à la discussion