Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Purifier l’air intérieur avec la lumière ultra-violette et des fils d’argent

Le nouvel évaporateur biostatique Pure Humidify + Cool de Dyson élimine 99,9 % des bactéries présentes dans l'air dès le premier passage. A cela, s’ajoutent des fils d’argent qui empêchent les bactéries de proliférer. Un équipement utile en période de pandémie au Covid-19.

dans-un-tube-de-ptfe-tres-reflechissant-la-lumiere-uv-c-elimine-99,9 %-des-virus-et-bactéries.

Dans un tube de PTFE, très réfléchissant, la lumière UV-C élimine 99,9 % des virus et bactéries.
© Dyson

Purifier, ventiler et humidifier en toute hygiène le moindre recoin d’une pièce… Désormais, le dernier appareil trois-en-un de Dyson, le Pure Humidify+Cool, assure ces opérations simultanément. En effet, le fabricant britannique base sa technologie de purification sur la lumière UV-C. Et sur des fils d’argent qui confèrent à son filtre 3D des propriétés biostatiques. Un équipement particulièrement intéressant en période de pandémie au Covid-19. Aussi bien dans le petit tertiaire que pour les salariés qui télétravaillent chez eux.

Une collaboration pluri-disciplinaire

« Cela peut surprendre d’apprendre que Dyson dispose d’une équipe de microbiologistes et de laboratoires de biochimie. » En charge de la protection de l’environnement chez Dyson, Charlie Park, le reconnaît. Mais il s’explique : « On associe leurs connaissances aux principes de l’aérodynamique, de la filtration et des capteurs. Du coup, nos ingénieurs et scientifiques ont créé un appareil trois-en-un. »

Cesser d’exposer les intérieurs à un air plus sec

Aujourd’hui, les systèmes modernes de chauffage et de climatisation nous exposent plus souvent à un air sec. Certes, les humidificateurs nous aident alors à mieux respirer dans un air sec. Mais l’eau utilisée peut se transformer en vecteur de propagation de virus ou de bactéries. D’où l’intérêt de la traiter correctement au préalable. Sous peine de se mélanger à la pollution de l’air ambiant. Laquelle peut être jusqu’à cinq fois supérieure à celle de l’air extérieur.

capteurs-electroniques-aerodynamique-filtration-biochimie-la-collaboration-pluri-disciplinaire-est-necessaire-pour-elaborer-de-telles-machines.

Capteurs électroniques, aérodynamique, filtration, biochimie… la collaboration pluri-disciplinaire est nécessaire pour élaborer de telles machines. © Dyson

Pour une humidification hygiénique

Comprise entre 280 et 100 nanomètres, la longueur d’onde de la lumière UV-C altère les virus et bactéries dans l’eau. Plus précisément, elle en dénature l’ADN pour les empêcher de se multiplier. Ce processus se déroule en moins d’une picoseconde (soit un milliardième de seconde). A condition que l’irradiation à la lumière UV-C soit stricte. Cet aspect a fait l’objet de recherches approfondies pour explorer l’exposition optimale des bactéries aux rayons UV-C. Les chercheurs et ingénieurs de Dyson ont ainsi élaboré un tube en polytétrafluoroéthylène (PTFE). Lequel est ultra réfléchissant. Pompée à travers ce tube, l’eau du réservoir est ensuite irradiée. Dès le premier passage, la lumière UV-C neutralise ainsi 99,9 % des virus et bactéries dans l’eau.

Propriétés biostatiques de l’argent

Ensuite, l’eau ainsi traitée passe dans un filtre de l’évaporateur. Constitué d’un maillage Air-mesh 3D, ce filtre comprend un tissage de fils d’argent. Lesquels créent ainsi une structure aux propriétés biostatiques pour prévenir la prolifération bactérienne sur l’évaporateur. Depuis plus de 200 ans, on recourt aux propriétés biostatiques de l’argent en chirurgie, en obstétrique ou pour le traitement des brûlures et la désinfection de l’eau. À l’intérieur de l’évaporateur, le flux d’air purifié est ensuite humidifié de manière hygiénique par la vapeur d’eau qui en sort, avant d’être diffusé dans la pièce à l’aide de l’amplificateur d’air.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion