Paroles d’expert : « Les banques ont dû revoir la conception de leurs agences »

Alarmes, Protection, Sécurité : A quelles contraintes de sécurité sont confrontés les établissements bancaires ?
Michel Roland : « Le nouveau concept de banques avec guichets-accueil « sans argent » impose aux banques de revoir totalement la conception de leurs agences pour créer une zone Libre Service Bancaire avec une zone accueil visible. La zone LSB (Libre Service Bancaire) est dotée d’un mur d’argent équipé d’automates sur lesquels les clients sont invités à faire leurs opérations courantes de retraits, de dépôt de valeurs et de remise de courrier. Des locaux destinés aux opérations réalisées par les commerçants sont également créés. Enfin, la zone d’accueil est particulièrement mise en avant pour guider les clients vers des conseillers financier/assurances et pour les aider dans leurs opérations sur les murs d’argent. Autre élément, les banques externalisent de plus en plus la gestion des fonds de façon à limiter les agressions et à améliorer la sécurité des agents. Les collaborateurs de l’agence ne traitent plus la réception des fonds (emmenés par les convoyeurs) et le remplissage des automates. Ce sont des prestataires externes qui traitent ces opérations (les dabistes). »
APS : Vous intervenez dans le domaine de la sécurité physique avec une offre spécifique à ce secteur. Avec quels types de solutions ?
Michel Roland : « Notre offre nous permet d’apporter une réponse complète, que ce soit au niveau de la conception, de la fabrication et de l’installation de matériels de sécurité physique : des parois métalliques blindées avec des critères de résistance plus ou moins élevés, des portes blindées pour les accès aux locaux sensibles, des équipements divers pour effectuer les dépôts de fonds ou de courriers (chèques). »
APS : Comment-vous positionnez-vous sur ce secteur ?
Michel Roland : « Notre implantation est plutôt nationale avec une forte présence sur la région Ouest. Notre concept industrialisé en parois blindées est mis en avant, car il offre non seulement des avantages de coûts induits, mais également des délais courts et une mise en oeuvre rapide sur site. »
APS : Globalement, quelles sont les principales évolutions rencontrées sur ce marché depuis 2000 ?
Michel Roland : « Passés le décret convoyeurs et la mise en place de l’euro, la tendance du marché des enceintes blindées est en pleine croissance depuis 2005. L’implantation des murs d’argent se généralise, et l’automatisation des agences bancaire se développe en parallèle. Nous avons encore quelques belles années devant nous. »

En savoir plus

Cet article est extrait du Magazine APS n°169 – Mars 2008.
Pour plus d’information sur nos publications, contactez Juliette Bonk .


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.