Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Overhead 2.0 : l’antenne RFID invisible qui gère les stocks et lutte contre les vols

Un anti-vol qui prend aussi en charge l’inventaire, c'est l'innovation que vient de présenter Checkpoint Systems lors du salon Euroshop qui s’est tenu à Düsseldorf (Allemagne) du 16 au 20 février dernier.

Augmenter la disponibilité des marchandises en rayon, stimuler les ventes et faire reculer la démarque inconnue, telles sont les attentes des distributeurs. Grâce à sa puce RFID (radio-identification), Checkpoint Systems permet de tracer les produits depuis leur fabrication jusqu’à leur sortie du point de vente. Son procédé délivre ainsi le stock en temps réel ainsi que les besoins de réapprovisionnement en fonction de la demande. Qui plus est, Checkpoint Systems repère et identifie également les articles dérobés, facilitant les opérations de contrôle à la sortie grâce à sa nouvelle antenne RFID , la nouvelle antenne Overhead 2.0.

Invisible. « Ce système, qui se fixe aux plafonds ou aux faux-plafonds des magasins, est invisible. Il peut remplacer les portiques de sécurité et permet, pour une question de merchandising ou d’affluence, d’ouvrir au maximum les accès au magasin », explique Patrice Bahuaud, directeur général de la branche France de Checkpoint Systems, une société américaine cotée à la bourse de New York, qui affichait un chiffre d’affaires de 690 millions de dollars en 2013.

Champ d’action précis. Autre avantage : on peut définir un champ de détection des produits précis. « La zone de lecture peut être configurée pour s’adapter à la surface de vente, reprend Patrice Bahuaud. On peut par exemple ne lire que les puces d’un seul rayon d’une grande surface pour une question d’inventaire ou seulement la sortie d’un magasin de textile pour une fonction antivol. »

Optimisée pour les distributeurs du secteur de l’habillement et de la mode qui utilisent la technologie RFID afin de gérer leurs stocks, l’antenne Overhead 2.0 est conçue comme une solution autonome aussi bien pour les nouveaux magasins ou ceux qui opère un nouvel agencement que pour les points de vente existants.

Caroline Albenois

Commentez

Participez à la discussion