Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Nouveau système de sécurité sans clé pour sécuriser les consignes temporaires

Afin de recueillir et stocker les biens personnels de ses visiteurs, les Établissements recevant du public (ERP) peuvent avoir recours à des casiers individuels de stockage. Autrefois pourvus de dispositif de sécurité mécanique, ces équipements se voient désormais dotés d’une protection électronique.

Quiconque a déjà été confronté à la nécessité de protéger des affaires personnelles entreposées dans un casier sait que la clé traditionnelle ne suffit plus pour garantir un haut niveau de sécurité, en particulier à l’heure des imprimantes 3D. Sans pour autant être infaillibles, les solutions dématérialisées ne sont pas sujettes aux mêmes failles de sécurité. En outre, elles sont reprogrammables, ce qui offre au responsable sécurité en charge des casiers un plus haut degré de flexibilité puisqu’il n’a, dès lors, plus besoin de jongler avec les trousseaux. Tronic, la nouvelle serrure électronique à code développée par Ronis, une PME française (CA 2014 : 13,75 millions d’euros) en activité depuis 26 ans et domiciliée à Sancoins (18) fait partie de la seconde catégorie de dispositif de sécurisation des accès. Distribué par TSS Ronis Diffusion (CA 2013 : 2 millions), ce système de verrouillage sans clé peut être déployé dans tous les lieux où une consignation temporaire s’impose, qu’il s’agisse de lieux publics (établissements scolaires, centres hospitaliers, piscines, gymnases…) ou privés (spas, clubs de remise en forme). 

En deux versions. Certifié IP65 par la Commission électrotechnique internationale (CEI), une organisation internationale de normalisation chargée des domaines de l’électricité, de l’électronique, de la compatibilité électromagnétique, de la nanotechnologie et des techniques connexes, le matériel se voit donc certifié contre la poussière et les projections d’eau importantes. Le dispositif existe en deux versions. La première lui confère un fonctionnement mono-utilisateur et s’adresse aussi bien à des utilisateurs réguliers qu’à des détenteurs d’abonnements saisonniers. Principe : un code unique est attribué par le consigneur et ne peut être effacé que si le casier est délivré à un autre membre. La seconde version du dispositif couvre les usages multi-utilisateurs, en verrouillant le casier grâce à un code valable une seule fois puis en l’effaçant de manière automatique à l’ouverture de la porte.

Code maître d’identification. Par ailleurs, Ronis a soigné les détails. Ainsi, une horloge interne donne au gestionnaire du casier la possibilité de bloquer son utilisation, par exemple dans le cadre d’une réservation. Les serrures sont prévues pour se bloquer au bout d’un nombre (paramétrable) de tentatives d’ouverture erronées. Et un système d’identification par numéro unique est prévu pour faciliter l’augmentation d’un parc matériel existant sans besoin de tout reconfigurer. Signalons également l’existence d’un code maître à 5 chiffres, reprogrammable, qui autorise l’ouverture de la serrure, par exemple en cas d’oubli de son code par un usager. Nécessaire pour des raisons techniques, ce code passe-partout est évidemment le talon d’Achille du système. Il devra donc être protégé avec le plus grand soin.

E.K.

Commentez

Participez à la discussion