Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

« Nous planchons sur la première combinaison au monde capable de protéger l'utilisateur contre les vapeurs chimiques et les poussières radioactives en suspension dans l'air »

La PME Ouvry présente la PolyCombi, première combinaison au monde capable de protéger à la fois contre les vapeurs et les poussières radioactives dans l’air.

Adoptées par les armées du monde entier afin de lutter contre les menaces chimiques, mais également par des laboratoires pour se protéger des produits industriels, les combinaisons filtrantes deviennent multi-risques. À l’instar de la combinaison Polycombi, développée par la PME Ouvry spécialiste des Équipements de protection individuelle (EPI) et présentée au salon Milipol la semaine dernière. « C’est la première combinaison au monde capable de protéger l’utilisateur contre les vapeurs chimiques et les poussières radioactives en suspension dans l’air », assure Ludovic Ouvry, président de l’entreprise familiale de 8 personnes réalisant un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros en 2013.


En pratique, l’EPI extrêmement léger (1,5 kg seulement) est constitué d’un textile ultra-lisse qui laisse glisser les produits nocifs. Ces derniers sont récupérés par une doublure en carbone hyper-absorbante chargée de les stocker. Reste qu’au moment de retirer leur combinaison, les utilisateurs risquent de toucher le textile contaminé… Pour régler ce problème, la PME s’est lancée dans le développement d’un textile innovant en partenariat avec l’université de Strasbourg, dans le cadre d’un projet de recherche soutenu par l’ANR (Agence nationale de la recherche). Prévu en 2016, celui-ci sera capable de détruire les substances en les oxydant, par photocatalyse via des nanoparticules de Titane incorporées dans les fibres du vêtement.


Guillaume Pierre

Commentez

Participez à la discussion