Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Marché de la détection d'intrusion : une baisse plus faible que prévue

Selon les derniers chiffres communiqués par le Gimes, après une forte baisse en 2008, le marché de la détection d'intrusion a mieux résisté que ce qui avait été anticipé à la fin du 1er semestre...

Selon les derniers chiffres communiqués par le Groupement des industries des matériels électronique de sécurité (Gimes), après une forte baisse en 2008, le marché de la détection d’intrusion a mieux résisté que ce qui avait été anticipé à la fin du 1er semestre.

 

Pris dans sa globalité, le marché français a réalisé un chiffre d’affaires (ventes de l’ensemble des fabricants) estimé à 107 millions d’euros en 2009 correspondant aux ventes de la quarantaine d’acteurs sur ce segment. Pour leur part, les constructeurs du Gimes concernés par ce domaine d’activité représentent 68 % du marché global avec des ventes s’élevant à 73 millions d’euros.

 

> Chiffre d’affaires du marché de l’intrusion

(en millions d’euros)

2009 : 107

2008 : 116

2007 : 136

2006 : 129,5

2005 : 129

2004 : 127

2003 : 132

2002 : 146

2001 : 140

2000 : 130

Source : Gimes.

 

Après la baisse constatée au cours du 1er semestre, le marché de la détection d’intrusion s’est repris et l’année se termine finalement avec une baisse moins importante que celle qui était attendue. Cette remontée durant le second semestre s’est faite au profit des centrales « équipées radio ». L’activité des adhérents du Gimes se répartit toujours à parts sensiblement égales entre le segment résidentiel et le segment tertiaire.

 

> Dans le domaine du résidentiel, la baisse du marché de la détection d’intrusion est de manière évidente liée au fait que la protection contre l’intrusion n’est toujours pas une préoccupation majeure. Un effet de déstockage conséquent en fin d’année par les grandes surfaces de bricolage (GSB) a été un facteur additionnel de la baisse des ventes des fabricants. Par ailleurs, il a été constaté une progression des systèmes couplant détection d’intrusion et contrôle d’accès.

 

> Dans le domaine du tertiaire, le besoin de protection reste une réalité. La demande de devis auprès des installateurs ne semble pas réellement diminuer, mais les commandes seraient en forte baisse. Comme pour le résidentiel, il est noté une progression des systèmes mixtes avec détection d’intrusion et contrôle d’accès couplés.

 

> Perspectives

La tendance des affaires sur les trois premiers mois de l’année 2010 laisse augurer une année qui serait plutôt sur le rythme du second semestre de 2009, en légère reprise. Le Gimes s’attend donc, pour l’ensemble de l’année, à une progression comprise entre 0 % et 5 %.

 

Nombre de systèmes installés

2009 : 155 000

2008 : 158 000

2007 : 185 000

2006 : 178 000

2005 : 181 000

2004 : 180 000

2003 : 200 000

2002 : 220 000

2001 : 230 000

2000 : 213 000

Source : Gimes.

À retenir

– Évolution du CA de l’activité détection d’intrusion de 2009/2008 : – 7 %.

– Évolution du nombre de centrales d’intrusion de 2009/2008 : – 2 %.

Commentez

Participez à la discussion