Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risque incendie

Les batteries Lithium-ion bientôt interdites dans la soute des avions de ligne

D'ici un mois, les compagnies aériennes de 36 États interdiront provisoirement le transport de batteries Lithium-ion dans leur soute. En cause, le risque d'incendie qu'elles représentent.

Le Conseil de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI ; en anglais International Civil Aviation Organization ou ICAO), composé de représentants de 36 États, vient d’adopter une nouvelle mesure de sécurité pour l’aviation civile qui interdit, à titre provisoire, toutes les expéditions de piles au lithium-ion en tant que fret à bord des aéronefs de passagers. Basée à Montréal (Canada), l’OACI indique que cette interdiction, qui va affecter les compagnies aériennes des 36 pays membres, sera effective à partir du 1er avril.
Les raisons sont simples : les batteries Lithium-ion sont utilisées dans de nombreux équipements dont les téléphones mobiles et les ordinateurs portables. Bien que la plupart des batteries soient transportées par bateaux cargo, environ 30% voyagent encore par les airs. En revanche, ces batteries sont susceptibles de s’enflammer avec des températures allant jusqu’à 593°C. Soit une température proche du point de fusion de l’aluminium utilisé pour construire la carlingue des avions.
Par ailleurs, des tests de la Federal Aviation Administration (FAA) américaine ont démontré que les gaz émis par ces batteries, lorsqu’elles s’enflamment, pouvaient conduire à des explosions capables de désactiver les systèmes de sécurité incendie en soute. A cet égard, l’ICAO déplore la destruction de trois avions cargo depuis 2006, entraînant la mort de 4 pilotes dans des incendies qui ont été soit causés par ces batteries soit aggravés par elles. L’interdiction sera valable jusqu’à ce que de nouveaux standards d’emballages puissent faire la démonstration de leur capacité à résister aux incendies d’ici 2018.
L’ICAO a précisé que cette mesure n’affectait pas les téléphones portables ni les ordinateurs portables des passagers qui pourront continuer d’enregistrer ces équipements en soute. Cependant, les passagers ne devront pas enregistrer de batteries Lithium-ion de rechange dans leurs bagages en soute. Elles devront être transportées en bagage à main.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion