Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Le français Openways met sa technologie de contrôle d’accès au service de La Poste

L’opérateur de courrier lance son premier contrôle d’accès destiné aux professionnels et particuliers. Ce système a été conçu par la start-up Openways qui est spécialisée dans la gestion des accès dématérialisés sur téléphones mobiles.

Depuis le début février, La Poste expérimente, pour une durée de six mois, la commercialisation de sa première offre de contrôle d’accès destinée aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Baptisé  »Postaccess », ce système a été conçu et développé par le français Openways. L’entreprise, créée en 2009 par Pascal Métivier, est initialement spécialisée dans la gestion des accès dématérialisés sur téléphones mobiles. Regroupant une quinzaine de personnes dont les deux tiers sont en Europe et le reste aux Etats-Unis, elle équipe dans le monde 15.000 chambres d’hôtels. Des établissements plutôt haut de gamme qui se montrent particulièrement sourcilleux sur la sécurité des systèmes installés. « Pour répondre à cette préoccupation, nous recourons à des clés de cryptage de 256 Bits utilisées dans les secteurs bancaires et militaires », fait savoir François-Xavier Mallet, vice-président d’Okidokeys, la marque commerciale d’Openways.

Cette dernière a démarré la distribution de ses serrures intelligentes auprès des particuliers l’an dernier aux Etats-Unis. Le système repose sur un robot qui vient motoriser le cylindre de la serrure. L’ouverture de la porte se déclenche au moyen d’un smartphone (iPhone ou Android) qui se connecte à la serrure en Bluetooth 4.0. La serrure est aussi actionnable au moyen d’une clé, badge ou bracelet RFID que l’on passe devant un lecteur dédié. Bien-sûr, ces moyens d’accès doivent avoir été préalablement enregistrés par la personne en charge des accès. En se connectant à une application dédiée disponible sur le site d’Okidokeys, elle pourra décerner des autorisations à caractère permanent ou limité aux seuls horaires de travail, ou à un créneau horaire en cas de livraison ou d’intervention. Dans ce cas, le livreur ou le technicien pourra appeler, depuis un simple téléphone mobile, le serveur d’Okidokeys. Ce dernier lui enverra un son qu’il fera écouter au lecteur afin de déverrouiller la porte.

Reposant sur un portfolio de 27 brevets, ce système est disponible en France auprès des 50 bureaux de poste qui le proposent sur abonnement en trois versions de packs. La plus évoluée dispose même d’un système d’alarme en cas d’intrusion. La gestion des abonnés est opérée via la plate-forme d’Okidokeys qui commercialise également ses propres produits sur son site, dans une formule différente, sans abonnement. « Notre offre intéresse non seulement les entreprises et les particuliers mais aussi les installateurs professionnels », nous informe François-Xavier Mallet qui a noué, par ailleurs, des accords de distribution avec des grandes surfaces de bricolage afin de mettre ses produits en rayon le mois prochain.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion