Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Le danois Protect : premier fabricant à voir ses canons à fumée certifiés en Europe et en France

Dans le marché des systèmes de sécurité français très réglementé, une marque danoise de machines fumigènes s'impose en matière de certification par divers sociétés d'évaluation.

Selon la base de données en temps réel Planetoscope, à chaque seconde un vol montant à 155 euros s’effectue dans un magasin français. Ainsi les commerçants ont-ils perdu 4,9 milliards d’euros entre la mi-2008 et la mi-2009, soit 4,42% de leur chiffre d’affaires. Afin de mieux contrer ce phénomène en pleine croissance, les Établissements recevant du public (ERP) et commerces s’équipent de systèmes d’alarme pour protéger leurs clients, leurs employés et leurs marchandises. Au Danemark, cela fait 15 ans que des institutions publiques et sièges d’entreprise s’équipent de machines fumigènes. Lesquelles émettent en quelques secondes un brouillard épais dans lequel plus personnes ne voit plus rien. Ce qui neutralise la volonté de voler dans le magasin. Dans ce contexte, le fabricant danois Protect vient d’obtenir la certification européenne NF EN-50131-8 ainsi que la certification française NF A2P.

Certifications Afnor et CNPP. A vocation européenne, la première norme concerne les systèmes antivol à base de machines fumigènes et garantit que l’appareil n’est pas manipulable par la force ou neutralisé par une coupure d’alimentation électrique. De plus, NF EN-50131-8 exige le contrôle de la nature des produits utilisés pour générer le fumigène. Ainsi que la certification de la non-létalité des vapeurs émises. Au niveau français, les machines de Protect remplissent les critères de la double certification française NF A2P. Ce certificat est composé d’une part de la marque NF fournie par la société Afnor Certification (née de la fusion entre l’Afnor – l’Association française de normalisation ; et l’Afaq – l’Association Française pour l’Assurance de la Qualité). Et d’autre part, de la marque 2AP approuvée par les professionnels de la sécurité et de la profession de l’assurance et délivrée par le Centre national de prévention et protection (CNPP) en accord avec le Comité français d’accréditation (Cofrac). Ce certificat reconnaît en gros la qualité et la fiabilité du matériel utilisé et constitue en lui-même une recommandation auprès des sociétés d’assurances.

Brouillard d’urgence modifiable. Lors d’une infraction, le processus générateur de brouillard est initié soit par es capteurs de mouvements du système, soit par la télécommande de poche du personnel autorisé soit en appuyant sur un  »bouton panique ». En quelques secondes, une vapeur très épaisse va alors obscurcir à la fois la vue de l’agresseur et les contours des objets de la pièce dans laquelle la machine est installée. Principal avantage de ce système : sa très grande réactivité. Par ailleurs, la fumée ne cause aucun dommage aux matériaux organiques et inorganiques. Ensuite, le système bénéficie de batteries de secours qui assurent une autonomie de trois heures.
Cependant, avant d’installer un générateur de fumée dans une pièce quelques précautions seront vivement conseillées (mais pas obligatoires) selon la norme EN 50131-8. A commencer par une signalisation visuelle et vocale obligatoire (un panneau sur un mur et une annonce vocale). Vient ensuite la nécessaire formation du personnel pour savoir comment utiliser et entretenir la machine. En ce qui concerne les ERP de taille moyenne, notamment les restaurants et pharmacies, Protect propose avec la Protect Multicard, une carte d’extension qui offre une personnalisation de la machine. Les fonctions ajoutées incluent, par exemple, des sorties supplémentaires pour émettre de la vapeur, un interrupteur à distance qui supprime le risque d’un déclenchement involontaire, et surtout un bouton panique supplémentaire indispensable au cas d’un braquage.

Sacha Michaux

Commentez

Participez à la discussion