Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Le contrôle d’accès et le Web (Part. II) : quelques solutions

Aborder la gestion du contrôle d’accès autrement : un défi que les dernières solutions relèvent en tirant parti de la richesse fonctionnelle du Web et de la souplesse des architectures informatiques. Petit tour d'horizon des solutions sur le marché.

20-22 septembre | Paris-Porte de Versailles | Salon APS 2011
Obtenir son badge gratuitement

Web Server (Tech-Eden) : plus de confort dans la gestion des installations autonomes

Web Server est une solution de gestion de contrôle d’accès conçue, à l’origine, pour les microsites sécurisés par des systèmes autonomes. Ce sont des sites comportant moins de dix utilisateurs, équipés de un à deux lecteurs dont la gestion est assurée par une interface écran-clavier. Ce type de gestion se révélant, dans certains cas, assez limité, Tech Eden a développé une solution basée sur serveur Web pour optimiser et simplifier l’exploitation via TCP/IP. Parmi les fonctionnalités offertes, il y a la gestion de groupes, la gestion de plages horaires, la visualisation des événements, la gestion des statuts utilisateurs, la gestion du contact de porte. La prochaine évolution des solutions de contrôle d’accès Tech Eden, baptisée Evidence, sera destinée aussi bien aux PME-PMI qu’aux installations plus vastes. Son objectif : s’affranchir de toutes les contraintes système et optimiser les performances du serveur dédié à la solution Web.

NetAXS 123 (Honeywell) : la solution évolutive et intuitive

Le système de contrôle d’accès NetAXS 123 d’Honeywell est conçu pour fonctionner nativement de manière totalement autonome, sans connexion au réseau ou PC dédié. La gestion des badges ou l’administration du système ne nécessite qu’une liaison USB ou un câble réseau standard, relié à un PC disposant d’un navigateur Internet. La grande simplicité de déploiement de ce système le destine, avant tout, aux petites installations. Le contrôleur NetAXS 123 permet, comme son nom l’indique, de gérer une, deux ou trois portes avec un ou deux lecteurs par porte, en entrée et/ou en sortie. Mais il est également possible, via des cartes d’extension dédiées, de faire évoluer le système rapidement et simplement (jusqu’à 93 accès). Deux modes d’exploitation sont possibles en fonction des besoins de l’utilisateur. Dans le premier cas, si l’utilisateur souhaite disposer d’un système de gestion simple, sans fonctionnalités particulières, comme l’accès à distance, un fonctionnement en mode autonome suffit. Dans ce cas, le contrôleur fonctionne tout seul et gère l’installation de manière indépendante. Dans le second cas, pour des besoins plus développés, l’intégration d’un serveur Web permet de déployer une solution évolutive dont les fonctionnalités peuvent être enrichies, notamment avec une application de gestion de plans. Ce mode d’exploitation nécessite de déployer une architecture client-serveur et l’installation d’un logiciel de gestion (WIN PAK). Lorsque l’utilisateur découvre l’interface graphique, il prend pleinement conscience de l’esprit du système NetAXS : aller à l’essentiel. Un objectif atteint grâce à une présentation très conviviale, dès la page d’accueil du navigateur. Plusieurs icônes permettent d’adresser directement la configuration souhaitée. Parmi les fonctionnalités : paramétrage des profils utilisateur, gestion des plages horaires, programmation de la configuration des portes, des sorties relais, gestion des entrées et des sorties, outil de reporting, etc.

Access Easy Control System (Bosch) : simplicité du Web et fonctionnalités puissantes

Avec l’Access Easy Control System, Bosch a conçu une solution simple et intuitive de contrôle d’accès, sans pour autant négliger les capacités fonctionnelles. En effet, l’AEC est une solution tout-en-un, qui intègre de nombreuses applications de sécurité telles que la vérification vidéo et la détection d’intrusion. Ainsi, le système Bosch entend répondre à la majorité des demandes du marché. Le contrôleur de cette solution packagée est doté d’un serveur Web intégré permettant un accès distant à partir de n’importe quel PC, via un réseau LAN, WAN, intranet ou Internet. Priorité a été donnée à l’ergonomie de l’interface graphique, accessible via une page Web à tout utilisateur détenant les droits d’accès. L’utilisateur se trouve devant une page simple, alimentée par un jeu d’icônes et des menus clairs. Le contrôleur de la dernière version de la solution AEC prend en charge jusqu’à 32 lecteurs de badges et gère jusqu’à 64 entrées-sorties. Les fonctions de gestion vidéo disponibles permettent d’afficher les images des zones de haute sécurité en temps réel. Le mode vérification vidéo permet de prendre en charge jusqu’à trois caméras par porte dans les zones indiquées. D’un simple clic, il est possible d’accéder au journal des événements et aux images correspondantes. La partie intrusion du système prévoit l’intégration de centrales de détection d’intrusion via des E/S avancées prédéfinies pour l’armement ou le désarmement du système avec badge de contrôle d’accès. L’intégration des détecteurs d’intrusion aux entrées supervisées permet de simplifier la surveillance simplifiée des alarmes.

Gamme de centrales Intrunet SPC4000/SPC5000/SPC6000 (Siemens) : l’intrusion et le contrôle d’accès à portée de main

La gamme développée par Siemens combine, en un même produit, des fonctions anti-intrusion et de contrôle d’accès. Une solution économique qui, grâce à une architecture puissante et évolutive, ne manque pas d’atouts. Le processeur ARM, qui équipe chaque modèle, permet des fonctionnalités et des possibilités de connectivité étendues (RTC, GSM/PGRS, Ethernet) avec un PC de télésurveillance, l’utilisateur ou l’installateur. En effet, les centrales Siemens sont équipées de modules de communication interchangeables, autorisant de nombreuses combinaisons. Chaque centrale permet ainsi les connexions à distance dans tous les canaux de communication pour la télémaintenance et la gestion d’un site à distance. En intrusion, la gamme permet, en fonction des modèles, la gestion de 32, 128, 512 points de détection répartis dans 4 à 60 zones de surveillance, le contrôle de 30 à 512 sorties programmables. En gestion d’accès, il est possible de contrôler de 4 à 64 portes. Le serveur Web intégré aux centrales laisse à tout utilisateur la liberté de se connecter à distance à partir d’un navigateur Internet pour effectuer quelques manipulations de base : vérifier l’état des zones, consulter l’historique des événements, armer ou désarmer des secteurs. Pour la télémaintenance du serveur, un logiciel dédié, SPC Pro, assure la gestion des diagnostics techniques envoyés par la centrale. SPC Pro fait également office d’interface utilisateur pour configurer le serveur, planifier des rapports, etc. La configuration avancée du système s’effectue via le logiciel client SPC Safe basé sur une architecture client-serveur. A l’aide de ce logiciel, l’installateur peut également se connecter à la base de données à distance via une connexion IP.

iPerflex (Evolynx) : le système 100 % client léger

En développant le système iPerflex, Evolynx a souhaité intégrer à un système de sûreté complet les possibilités offertes par le Web. La logique évolutive Web 2.0 d’iPerflex destine la solution à couvrir l’ensemble des besoins, des plus courants aux événements critiques. Les objectifs du système sont multiples : faciliter l’ajout de nouvelles fonctions, développer l’ouverture aux applications tierces par le développement de nouvelles interfaces, optimiser l’échange de données avec les systèmes d’information. Enfin, proposer une solution suffisamment évolutive pour accroître sa pérennité. Pour répondre à ces enjeux, iPerflex a été développé sur un modèle d’architecture client léger 3-tier (1 IHM accessible via un navigateur Web, un serveur d’applications et une base de données), conçu pour faciliter les évolutions et la maintenance. La sécurité des communications est assurée par l’usage de standard HTTPS entre IHM et serveur, serveur et automates. L’authentification aux postes clients est assurée par des certificats SSL. Le principal atout du système iPerflex réside dans la présence d’une IHM puissante, flexible et évolutive, exploitant la technologie Rich Internet Applications (RIA). Cette interface intègre une couche métier supplémentaire qui lui permet de s’affranchir des limites rencontrées en Web 1.0 (c’est-à-dire, un environnement réseau dans lequel l’IHM est soumise à des échanges constants avec un serveur concentrant l’intelligence du système). En résultent des gains en capacité, en réactivité ainsi qu’en bande passante. L’utilisateur dispose ainsi, sur n’importe quel PC, d’une interface complète et dynamique pour assurer la supervision d’un site, à l’aide de nombreuses fonctionnalités : synoptiques animés, bandeaux d’alarme, comptage de personnes, vidéo incrustée, pilotage de caméras, fiches visiteur, statistiques sur événements, reportings, etc. L’IHM iPerflex dispose, en outre, de capacités de paramétrage poussées, de manière à offrir un poste opérateur adapté aux besoins de l’utilisateur, qu’il soit administrateur, agent de sécurité, hôtesse d’accueil, responsable sécurité, etc. L’architecture matérielle de la solution Evolynx est basée sur l’usage d’une carte PFX, capable de remplir à la fois les fonctions d’automate local, de contrôleur d’accès, de centrale d’alarme et d’entrées/sorties.

Commentez

Participez à la discussion