Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

La SNCF lance un train 100% accessible pour sécuriser les personnes en situation de handicap

Baptisé Régiolis, ce TER a été conçu en collaboration avec les associations nationales de personnes handicapées. Le déploiement devrait intervenir dès le mois d’avril avec 216 rames.

Montée à bord, voyage, descente… autant d’obstacles qui sont un véritable cauchemar pour les personnes handicapées et à mobilité réduite. Peut-être plus pour très longtemps. En effet, la SNCF s’apprête à mettre en service, à partir du prochain mois d’avril, Régiolis, le premier train TER100% accessible qui vient d’être certifié conforme à la norme européenne en matière d’accessibilité STI-PMR (Spécification technique d’interopérabilité pour les personnes à mobilité réduite). 

Norme européenne. Cette norme vise à harmoniser la mise en accessibilité du réseau ferroviaire au niveau européen. Applicable depuis juillet 2008, la STI PMR concerne tous les marchés portant sur du matériel roulant neuf signés après cette date. Ainsi que les marchés de modification ou rénovation des matériels existants. La SNCF n’a pas travaillé seule dans son coin. Au contraire, pour rendre son TER 100% accessible et conforme à la STI PMR, elle a collaboré non seulement avec les associations de personnes handicapées mais aussi avec les régions. 

Accès, voyage et cheminements fluides. Tout d’abord, sur les portes des espaces dédiés aux UFR (Utilisateur de Fauteuil Roulant), des ‘‘combles lacunes’’ offrent un accès surbaissé qui permet aux passagers en fauteuil de monter à bord en toute autonomie. Ensuite, les déplacements sont facilités dans toute la rame grâce à un plancher bas intégral. A signaler également, les espaces conçus pour les UFR sont équipés de boutons SOS avec interphone. Qui plus est, ils disposent de deux sièges pour les accompagnants. Les aveugles ou mal-voyants sont également pris en compte. Les écrans d’information sont visibles et même audibles depuis les places prioritaires. De même, les sièges ont été conçus pour que les chiens guides d’aveugle puissent s’allonger en-dessous. On s’en doute, les toilettes de l’espace UFR sont adaptées à tous les voyageurs. Elles proposent un verrouillage manuel, une signalétique en relief et en braille, une ouverture électrique et des boutons d’appels. 

Portes parlantes. Les contrastes ont été travaillés afin de rendre les accès et services plus visibles pour les personnes malvoyantes. Conformément aux recommandations des associations, le niveau de contraste atteint ainsi un minimum de 70%. Ce niveau élevé ainsi que l’aide sonore au repérage grâce à des ‘‘portes parlantes’’ et les écrans d’information visibles depuis toutes les places prioritaires font que Régiolis va au-delà de la norme. 216 rames pour commencer. Présenté en juillet 2013 aux associations nationales de personnes handicapées qui l’ont plébiscité, Régiolis a été commandé par douze régions de France pour commencer : Alsace, Aquitaine, Auvergne, Basse-Normandie, Haute-Normandie, Lorraine, Midi-Pyrénées, Provence-Alpes Côte d’Azur, Pays de la Loire, Franche-Comté, Picardie et Poitou-Charentes. D’autres rames seront commandées pour le compte de l’État. A ce jour, 216 rames sont en cours d’acquisition auprès du constructeur Alstom Transport. 

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion