Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

La réalité virtuelle pour entraîner les salariés à éviter les risques

Spécialisée dans les supports pédagogiques numériques en santé et sécurité au travail, 2J Process aide à présent les salariés à tirer pleinement profit des environnements 3D et des interactions virtuelles pour renforcer la SST.

Faire de la réalité virtuelle un outil de prévention des risques, telle est la démarche de 2J Process depuis 1996. Spécialisé dans la réalisation de supports digitaux pour la formation et la sensibilisation du personnel aux risques professionnels, dans les domaines de la santé et de la sécurité, 2J Process couvre une variété de problématiques : accueil de sécurité, ergonomie des postes de travail, gestes et postures, plans de prévention, risques psychosociaux… Après le e-Learning et le Serious Game, cette société basée à Aix-en-Provence (13), que l’on retrouvera sur le salon Expoprotection du 6 au 8 novembre à Paris Porte de Versailles, mise à présent sur les casques de réalité virtuelle.

S’exercer aux gestes du métier sans risquer l’accident
L’utilisateur est immergé dans un environnement 3D représentant l’univers de son secteur d’activité. Qu’il s’agisse de logistique, industrie, BTP, tertiaire, etc., il a la possibilité de se déplacer sans danger dans cet environnement et d’interagir intuitivement avec ce qui l’entoure. Il va détecter une vingtaine de situations dangereuses et analyser les risques. L’idée étant d’agir sur le bon comportement que le salarié doit adopter et l’aider à apprendre les consignes et procédures adéquates. Il va alors s’exercer aux gestes du métier sans risquer l’accident. Grâce à un casque de réalité virtuelle, l’utilisateur sera l’acteur de sa formation.

Différents univers de travail
Par exemple, dans l’univers du second œuvre du bâtiment, il va travailler sur le risque incendie ou apprendre à éviter les mauvaises utilisations d’une échelle. De même, il se familiarisera avec la manipulation des équipements de protection individuelle (EPI) idoines, aux règles générales de circulation, aux problématiques de co-activité… Dans l’univers de l’habilitation électrique, il va assimiler les consignes pour prévenir les chutes de plain-pied lors des déplacements, en faisant attention aux boites-à-outils qui pourraient traîner. Il apprendra à utiliser un enrouleur sous tension, veiller à n’utiliser que les EPI spécifiques aux électriciens (casque avec visière + gants) ainsi qu’un tapis isolant. De même, il s’entraînera aux spécificités de l’extinction d’un feu d’origine électrique.

Sur étagère ou personnalisé
Tous les environnements élaborés par 2J Process sont personnalisables en fonction des spécificités de chaque entreprise. La société permet également de partir d’une page blanche et de réaliser un environnement entièrement sur mesure. Ses équipes se déplacent alors chez le client et réalisent des prises de vue directement sur site.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion