Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

La caméra ZED 2 pourrait bien faire respecter les distanciations sociales

En combinant détection des personnes ainsi que le champ de vision large et en profondeur, cette caméra détermine la position exacte des personnes. Pour cela, elle exploite la technologie de stéréovision.

zed-2-peut-calculer-la-distance-qui-separe-les-personnes

Grâce à la stéréovision, la caméra ZED 2 peut calculer la distance qui sépare les personnes.
© Stereolab

À partir du 11 mai, les entreprises pourront enfin entreprendre la reprise de leur activité. À la condition qu’elles respectent les mesures imposées dans le plan de déconfinement du gouvernement. Parmi elles, figure la distanciation sociale qui impose un espace de 4 m² pour chaque collaborateur. Or il n’est pas toujours évident d’évaluer ce périmètre. Ni de le faire respecter. Surtout dans les lieux de passage. Une mesure qui pourrait être facilitée par la caméra ZED 2, capable d’évaluer la position exacte des personnes dans son champ de vision. 

Une vision à 120°

Pour obtenir une telle perception, la caméra dévoilée par Stereolab combine la détection de personnes à celle de la profondeur. Pour cela, elle dispose d’un champ de vision très large : jusqu’à 120° avec une longue portée de 40 mètres. 

Une technologie de stéréovision

Mais ce qui fait la particularité de ce système réside dans sa technologie de stéréovision. Il s’agit d’exploiter des images provenant de différents points de vue pour déterminer les positions des personnes. Ainsi le dispositif se sert-il de deux capteurs à haute résolution situés près de la caméra.

Un haut-parleur dans la caméra

Ensuite, les images sont traitées par des algorithmes de vision par ordinateur et d’analyse 3D. De quoi calculer les images en temps réel pour déterminer la position exacte des personnes. En cas d’incident, un haut parleur intégré de type Amazon Alexa s’active. Il va inviter les personnes à s’éloigner les unes des autres.

Déterminer les zones à risques

Aux commandes, une plateforme cloud se charge de contrôler à distance le parc de caméras ainsi qu’à relever alertes et incidents. De quoi générer des rapports visuels riches en informations. Par exemple, il devient possible d’identifier les zones où l’on respecte le moins les distances. Et ce, afin de prendre les mesures adéquates. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion