Jean-Michel Péladeau (Carsat Normandie) : « Aider les entreprises à rédiger leurs fiches pénibilité »

Depuis la loi sur la réforme des retraites de 2010, le code du travail impose aux employeurs, quelle que soit la taille ou l’activité de leur entreprise, de rédiger une fiche de prévention des expositions aux facteurs de pénibilité, pour chaque salarié exposé. « C’est un procédé qui peut paraître compliqué, explique Jean-Michel Péladeau, Ingénieur-Conseil à la Carsat Normandie. Face à cela, nous avons voulu le simplifier et le résumer, tout en fournissant aux dirigeants d’entreprises toutes les informations nécessaires. »Neufs risques identifiés. Le document détaille les six étapes pour élaborer ces fiches : identifier les risques, définir les seuils de pénibilité, analyser les facteurs de pénibilité, etc. Ceux-ci sont au nombre de neuf. Citons la manutention manuelle, le port de charges, le pousser-tirer, les postures pénibles, les vibrations mécaniques, les agents chimiques dangereux, les températures extrêmes, le bruit, le travail de nuit, le travail en équipes successives alternantes et le travail répétitif. « Une demi-page est consacrée à chaque facteur, précise Jean-Michel Péladeau. On y trouve un logigramme visuellement parlant qui aide le chef d’entreprise à définir si le salarié est concerné par le risque, ainsi que divers éléments à prendre en compte et des références documentaires. » 

La Carsat Normandie organise également des réunions d’information dans la région. « Au total, ce sont 80 personnes qui ont suivi notre formation à la rédaction des fiches pénibilité », conclut l’Ingénieur-Conseil.

Caroline Albenois


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.