Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Hytera ajoute un microphone à sa caméra-piéton

A destination des forces de l’ordre et des agents de sécurité, ce système vise à fournir les preuves d’un incident sur le terrain. Pour ce faire, l’agent est équipé d’une caméra portable qui filme les événements. Couplé à une radio ainsi qu’à un haut-parleur, ce système permet d’effectuer un appel d’urgence en cas de danger réel.

Le marché de la vidéosurveillance est en plein renouveau, notamment en ce qui concerne les opérations de contrôle et d’interpellation. Et ce grâce à l’émergence des caméras-piéton. Portés sur le buste des gendarmes, policiers et agents de sécurité, ces dispositifs ont pour but de prévenir les incidents mais aussi de fournir les preuves d’une infraction. Dans cette perspective, le fabricant Hytera se met à la page en lançant un microphone déporté avec caméra-piéton. Baptisé VM685, cet appareil a été conçu pour capturer, stocker et envoyer les images d’un événement en cours. En cas de danger, l’agent peut également déclencher un appel d’urgence grâce à son microphone et sa radio et fournir en temps réel les preuves de l’incident.

Une utilisation simple
Trois éléments constituent le dispositif, à commencer par la caméra-piéton chargée de capturer et d’enregistrer les images. Cet appareil est relié via Bluetooth ou par un câble à une radio, qui maintient la communication avec les forces de l’ordre, ainsi qu’à un microphone pour établir le dialogue. Le tout étant piloté par le logiciel RVM Manager du fabricant et couplé au multi-chargeur MCA22. Il devient alors possible de charger six appareils et jusqu’à six batteries en plus. Quant au traitement des données, il est effectué par le firmware Smart MDM. Ensuite, le fonctionnement est simple : il suffit d’appuyer sur le bouton d’enregistrement au moment de l’interpellation et sur le bouton d’urgence en cas de danger. A cela s’ajoutent des options telles que les modes caché ou plein écran, ainsi que le pré-enregistrement.

Un enregistrement précis
Pour fournir des preuves bien lisibles, la caméra a une capacité d’enregistrement élevée, avec une résolution de 1 080 pixels, à raison de 60 images par seconde. Elle est également équipée d’une technologie infrarouge lui permettant de tourner même en cas de faible luminosité ou de conditions météorologiques mauvaises. De plus, la tête de la caméra rotative permet de filmer quelle que soit la position de l’agent. Enfin, l’appareil est muni d’un double microphone qui garantit une meilleure capture audio.

Des appareils résistants
Face aux intempéries, lors d’interpellation sous la pluie ou en cas de forte chaleur, l’appareil fait preuve d’une bonne tenue. En effet, il a été conçu pour être étanche à l’eau et à la poussière (IP67) mais aussi pour résister à une chute de 1,5 m. Côté longévité, la batterie tient jusqu’à 6 heures d’enregistrement et bénéficie d’une capacité de stockage de 128 Go, soit 44 heures de vidéo.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion