Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

HGH étoffe sa gamme de caméras panoramiques haute résolution

Spécialisée dans les caméras de surveillance pour les sites industriels étendus, la société française HGH Systèmes Infrarouges a lancé ces derniers mois deux nouveaux produits. Dont le Spynel-S qui peut détecter une présence humaine dans un rayon de 6 kms.

HGH systèmes infrarouges continue de développer sa gamme Spynel, à savoir des caméras panoramiques à haute résolution pour la surveillance jour et nuit de sites industriels sur des zones étendues. Il y a d’abord eu le modèle Spynel-C, commercialisé depuis 2008 dans un premier temps sous le nom de Vigiscan, qui, soit dit en passant, a collectionné les prix et récompenses. Le magazine américain Nasa Tech Briefs en a d’ailleurs fait le produit de l’année 2008 et la caméra a aussi glané le Trophée de l’innovation du Salon Euronaval 2010.

Vision à 360°. Pourquoi un tel engouement ? « La principale valeur ajoutée du Spynel-C est d’offrir une image toutes les secondes sur 360° », indique Gildas Chauvel, responsable marketing de HGH Systèmes Infrarouges. Alors qu’un système de vidéosurveillance classique repose sur des caméras fixes postées aux extrémités du site à surveiller, « le Spynel-C, pour sa part, va surveiller sous tous les angles une zone d’un rayon de trois kilomètres et y détecter toute intrusion », poursuit Gildas Chauvel.

A la clé, on obtient une diminution drastique du nombre de caméras à installer pour surveiller une large zone. « On a notamment équipé de Spynel-C l’aéroport Eppley d’Omaha (Nébraska), aux États-Unis, un système de surveillance qui peut, dès lors, se substituer à une soixantaine de caméras périmétriques installées autour du site », reprend le directeur marketing. A ce jour, une centaine de caméras Spynel-C a été vendue. Outre les aéroports, la technologie intéresse les ports, les plates-formes pétrolières offshores et les sites industriels à risque…

Deux nouveautés. En 2013, HGH Systèmes Infrarouges a été plus loin avec la commercialisation coup sur coup deux nouvelles caméras panoramiques. Le premier modèle, baptisé Spynel-S, a été dévoilé en avril. Version améliorée du Spynel-C, cette caméra se démarque par une portée de détection bien plus importante. Le Spynel-S peut en effet détecter un humain à une distance de 6 km ! L’autre nouveauté, le modèle Spynel-U qui a été présenté en septembre dernier, est la version infrarouge non refroidie du Spynel-C. Ce nouveau dispositif n’utilise donc pas de refroidissement cryogénique. « L’intérêt, c’est d’offrir une solution de vidéosurveillance économique nécessitant moins de maintenance, plus légère, d’une consommation énergétique plus réduite… sans pour autant sacrifier à la qualité d’image », énonce Gildas Chauvel. En revanche la porté est moindre. Contrairement aux 3 km du Spynel-C, le Spynel-U limite sa détection à 2,5 km.

Un nouveau produit en 2014 ? Ces deux nouveaux produit étaient sur les devants du stand d’HGH Systèmes Infrarouges au salon Optro 2014, dédié à l’optronique de Défense et de sécurité, qui s’est tenu les 29 et 30 janvier derniers. L’entreprise, qui a doublé son chiffre d’affaires en cinq ans pour avoisiner en 2013 les 10 millions d’euros, planche de nouveau sur une nouvelle génération de caméras panoramiques haute résolution. La commercialisation pourrait démarrer courant 2014.

Fabrice Pouliquen

 

Commentez

Participez à la discussion