Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Forbo Flooring Systems publie un livre blanc sur l'amiante

L'ouvrage téléchargeable gratuitement présente les réglementations et les formations relatives à l'amiante ainsi que des solutions de revêtement de sols.

En France, deux logements sur trois construits avant 1997 seraient amiantés. Ces fibres microscopiques, 400 à 500 fois moins épaisses qu’un cheveu, peuvent être extrêmement toxiques en cas d’endommagement ou d’arrachement du matériau. Or, elles sont encore présentes dans les faux-plafonds, parois de vide-ordures, colles de carrelage et peintures. Sans oublier les sols, comme le rappelle l’entreprise Forbo Flooring France. Ce fabricant de revêtement de sols souples vient d’annoncer la publication de son livre blanc sur l’amiante téléchargeable gratuitement *. « A la différence des guides très techniques réalisés par l’INRS, cet ouvrage est destiné aux entreprises de pose, distributeurs et maîtres d’ouvrage qui ne sont pas encore familiarisés avec ce sujet », indique Gaëlle Hallier, responsable marketing de Forbo Flooring Systems (FFS).
Composé de six chapitres, ce livre blanc traite des réglementations et des formations amiante ainsi que des solutions Forbo Flooring Systems, adaptées au recouvrement des sols amiantés. Avec cet ouvrage, le fabricant s’adresse notamment aux bailleurs HLM. Selon l’Union sociale pour l’Habitat, leur parc de logements compterait 3 millions d’appartements amiantés. Pour gérer le problème de l’amiante, les maîtres d’ouvrage peuvent soit faire appel à des entreprises de désamiantage pour opérer le retrait des matériaux pollués, soit procéder à leur encapsulation. Des opérations qui demandent de recourir à des entreprises certifiées. « Or, comme la démarche de certification est longue et onéreuse, il existe encore trop peu d’entreprises certifiées pour faire face à l’ampleur de la demande », soulève la responsable marketing de FFS.
Le législateur propose également une troisième alternative, le recouvrement des matériaux amiantés. « Cette opération peut être réalisée par un plus grand nombre d’entreprises de pose, sachant qu’une formation de deux jours de formation suffisent pour les opérateurs et 5 jours pour les encadrants », poursuit Gaëlle Hallier en rappelant que son entreprise dispense de telles formations certifiantes dans cinq centres en France. Pas étonnant d’ailleurs car ce fabricant a lancé l’an dernier le premier revêtement de sol sans adhésif grâce à un effet plombant dû à une bi-armature intégrée dans le revêtement de sol. Avantage, ce dernier peut être retiré facilement, sans risquer d’abîmer le sol amianté et de libérer des fibres toxiques pour la santé des opérateurs et des occupants du logement concerné.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion