Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Cyberprévention

Expoprotection 2022 lève le voile sur ses conférences et ateliers en sécurité, sûreté, incendie et cyberprévention

Building Information Modeling, réglementations post-Lubrizol, textiles non feu, économie circulaire de la poudre des extincteurs, formations ludopédagogiques, remise en cause des avis de la CNIL, place de la femme dans la sécurité-sûreté, déploiement de la vidéoprotection à l’échelle d’un département, interrogations sur l’IA, Quick Trainings en vidéo… le programme des conférences d’Expoprotection pose autant de questions de société que de technologies.

Organisé du 15 au 17 novembre 2022 au pavillon 1 du Parc des Expositions de la porte de Versailles à Paris, Expoprotection, le salon international de la prévention et de la maîtrise des risques leader en France prévoit d’accueillir près 21 000 visiteurs et 700 exposants dans ses deux univers complémentaires :

  • les risques professionnels et environnementaux
  • ainsi que les risques de malveillance et d’incendie.

Durant trois jours, Expoprotection offrira le plus haut niveau de l’expertise et de l’innovation en ces domaines. De quoi aider ses visiteurs à mieux saisir les évolutions du marché, identifier les bons partenaires et sélectionner les solutions les mieux adaptées à leurs besoins pour aujourd’hui et pour demain.

© Agence TCA

Incendie : BIM et réglementation post-Lubrizol

La sécurité incendie se met au BIM (Building Information Modeling)

Citons ainsi la conférence La sécurité incendie se met au BIM (Building Information Modeling), organisée par la Fédération française des métiers de l’incendie (FFMI) et animée par Didier Béteille, animateur du groupe de travail BIM à la FFM et Franck Lorgery, président du Groupement français des industries électroniques de sécurité incendie (GESI) qui s’est impliqué dès 2017 dans les travaux du Plan de transition numérique du bâtiment (PTNB) et ceux du projet Propriétés Objets pour le BIM (POBIM) d’Afnor qui visent à normaliser les processus et les modèles d’objets BIM.

Objectif : créer une base de données qui centralise les modèles d’objets génériques BIM destinés à la spécification durant le processus de conception du bâtiment ainsi que toutes les données des produits et objets BIM contenus dans les catalogues des fabricants du secteur afin d’aider à leur diffusion auprès des prescripteurs.

Réglementation post Lubrizol : comment préparer son Plan d’Opération Interne et/ou son Plan de défense incendie ?

De leur côté, Jérôme Richard, responsable du conseil la formation incendie et Thomas Martin, responsable des formations au plan d’opération interne (POI) au Centre national de prévention et de protection (CNPP), tiendront la conférence Réglementation post Lubrizol : comment préparer son Plan d’Opération Interne et/ou son Plan de défense incendie ?

Conférence élaborée en référence à l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen en 2019, à la suite duquel plusieurs textes réglementaires ont remanié la gestion des situations d’urgence dans les Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). Au travers de ces nouveaux textes et avec une approche opérationnelle, la conférence dresse un état des lieux des bonnes pratiques en cas d’incendie majeur.

réglementation pour les matériaux textiles non feu dans les ERP

Pour leur part, Antoine de Villoutreys, président du GT Securofeu, et Bastien Capdeville, expert technique à l’Institut français du textile et de l’habillement (IFTH) vont traiter dans leur conférence de la réglementation pour les matériaux textiles non feu dans les ERP.

Largement utilisés dans le bâti ou les lieux de mobilité, les textiles sont soumis à une réglementation de réaction au feu spécifique et souvent méconnue. Le point sur les obligations à respecter suite à l’arrêté du 21/11/2002 modifié relatif à la réaction au feu des matériaux.

les bases en prévention d’un incendie ou d’une explosion

Quant à Aline Mardirossian, ingénieure à l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), elle dissertera sur les bases en prévention d’un incendie ou d’une explosion, leurs conséquences tant au niveau humain que matériel peuvent être dramatiques dans le milieu professionnel.

Il faut savoir qu’en France, 70% des entreprises victimes d’un incendie majeur disparaissent dans les mois qui suivent et qu’il se produit environ une explosion d’Atex (atmosphère explosive) par jour. Identifier ces risques puis mettre en place des mesures pour les réduire voir les supprimer permet à l’employeur de répondre à ses obligations réglementaires et surtout d’assurer la sécurité des salariés et protéger les biens et le matériel. Toutes les entreprises sont concernées.

Se former avec le coffret ludopédagogique incendie de Fire Escape

En marge des conférences liées à l’incendie, la société Desautel va « pitcher » sur le thème Se former avec le coffret ludopédagogique incendie de Fire Escape et sur l’extincteur Zéro Fluor de seconde génération pour anticiper les réglementations environnementales européennes (Desautel).

© Agence TCA

Les professionnels de la vidéoprotection critiquent la CNIL

En vidéoprotection, Dominique Legrand, président et Rémi Fargette, directeur de l’Association nationale de la vidéoprotection (AN2V) vont discuter avec Thibault du Manoir, avocat au cabinet d’avocats du Manoir-de Juaye de l’avenir des caméras augmentées par l’intelligence artificielle au regard de notre réglementation.

Sachant que la Commission nationale Informatique et Libertés a pris position en juillet dernier en soulignant le caractère illégal des caméras surveillant l’espace public couplées à de l’analyse d’images.

  • Quelles sont les conséquences de cette décision pour les professionnels concernés, éditeurs de logiciels et utilisateurs ?
  • Quelles sont les perspectives d’évolution de la réglementation ?
  • L’AN2V a organisé une réunion le 19 octobre avec des représentants du ministère de l’Intérieur et de la CNIL pour leur soumettre toutes les questions de ses membres. La conférence apportera une synthèse de ces discussions.

Autre conférence de l’AN2V, Collectivités : comment déployer des dispositifs de vidéoprotection à l’échelle départementale ? L’article 42 de la loi Sécurité globale adoptée en 2021 permet désormais de mutualiser des dispositifs de vidéoprotection au-delà de l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) par le biais de syndicats mixtes.

Cette évolution législative très attendue permettra de créer des systèmes à grande échelle, et notamment au niveau départemental. L’AN2V va décrypter ce nouveau cadre juridique et présenter des déploiements en cours.

© Agence TCA

Deux QuickTrainings exclusifs

Sur le plan technique, Marc Pichaud, cofondateur de Just Do IP, animera deux QuikTraining exclusifs pour RX Global, organisateur d’Expoprotection, sur les éléments clés pour comprendre et gérer un projet de vidéoprotection tout en évitant les erreurs les plus fréquentes :

  • analyser un existant, définir un besoin et une stratégie de sureté adaptée aux conditions d’exploitation,
  • définir une stratégie d’implantation,
  • choisir les bonnes caméras et les bonnes focales,
  • évaluer les flux et dimensionner les serveurs et les postes clients, choisir une stratégie d’exploitation temps réelle ou différée,
  • définir des choix de technologies et d’architectures réseaux, choisir des niveaux de sécurité IP et RGPD,
  • de la tolérance de pannes ou de la redondance,
  • définir une stratégie de maintenance préventive et corrective et un DOE (Dossier des ouvrages exécutés) correct.

Retours d’expérience garantis ! Le second QuikTraining exclusif pour RX Global de Marc Pichaud porte sur le panorama des tendances technologiques en Vidéo : Méga résolutions, super compresseurs, Deep Learning, cryptage et cybersécurité, hypervision, Onvif M…

Conférences Cyberprévention

En cyberprévention, le programme est également riche. Notamment avec:

  • la CyberTaskforce qui animera une série de tables rondes sur l’IA dans l’espace public : a-t-on besoin d’une loi dédiée pour la vidéosurveillance ?
  • Gestion de crise cyber : quelle est la place du directeur sécurité ?
  • Cybersécurité des objets connectés : vers de nouvelles obligations européennes ?
  • Certifications, normalisations, labels en cyber : qui fait quoi ?
  • Il y aura aussi une immersion avec des hackers sur le thème Comment attaquer un système de contrôle d’accès ?

La place de la femme en sécurité

Avec le Club des femmes dans la sécurité, Sandrine du Caurroy (Alcea), Sylvie Nicolas (Tyco Integrated Fire & Security France – Johnson Controls), Claire Jacquemet (Finsecur), une discussion aura lieu autour des parcours de femmes dans la sûreté/sécurité à l’heure où les entreprises rencontrent d’importantes difficultés de recrutement de femmes sur la filière.

Aussi bien à des postes d’agent et de technicien qu’à des postes de management ou de direction. La méconnaissance de la filière et des emplois est l’un des freins de la pénurie de personnels et collaborateurs féminins mais également le fameux « plafond de verre » qui empêchent les femmes de se projeter dans ces métiers

Drones, systèmes anti-drones, IA

Expoprotection donne également la parole au Groupement professionnel des métiers de la sécurité électronique (GPMSE) qui va aborder l’épineuse question des risques et solutions pour la lutte anti-drone ? Le drone contourne désormais tous les moyens conventionnels de sécurité et pose quatre menaces sur tous les sites et les personnes sensibles :

  1. attaque,
  2. espionnage,
  3. collision
  4. et livraison de contrebande.

La sécurité périmétrique doit désormais se repenser en 3D pour intégrer cette nouvelle menace. C’est ce que l’on appelle la Lutte Anti Drone : une industrie naissante aux enjeux techniques, opérationnels et réglementaires complexes.

Cette conférence permettra de sensibiliser le public aux différents types de menace avérés, à faire un panorama des moyens technologiques disponibles, à identifier les obstacles de cette industrie et enfin à partager quelques recommandations pour commencer à protéger son site dès maintenant.

Comment l’IA vient changer le secteur de la vidéosurveillance ?

Quant à la conférence du GPMSE sur le thème Comment l’IA vient changer le secteur de la vidéosurveillance ? Elle promet d’être tout aussi passionnante.

Nouvelle ruée vers l’or, l’IA est aussi un précieux allié pour notre sécurité et sûreté Pour intégrer l’IA dans sa société et lui permettre de participer à cette révolution, il est nécessaire de comprendre ce que c’est et donc de maîtriser les notions de bases, avoir des exemples de ce qu’il est possible de faire ainsi que des structures de couts.

Enfin, il s’agit aussi de comprendre comment l’État aide aujourd’hui à intégrer l’IA dans nos entreprises et comment intégrer ces compétences.

Dans un autre registre, le GPMSE animera un débat sur l’état actuel et l’avenir des prestations de surveillance humaine, les moyens technologiques qui s’intègrent à la prestation, l’agent de surveillance du f-futur.

Autres thématiques : Quelles places vont prendre les technologies ? Va-t-on évoluer vers des missions de sécurité dans une globalisation de l’offre ? Le GPMSE compte mettre en avant la nouvelle approche qui doit redonner du sens et de la valeur ajoutée aux prestations de surveillance humaine.

Erick Haehnsen

Découvrez ces conférences et experts sur Expoprotection.

Le salon international de la prévention et de la maitrise des risques se déroulera du 15 au 17 novembre 2022.

Inscrivez-vous

Commentez

Participez à la discussion