Evacuator, le système d’évacuation d’urgence du personnel d’un gratte-ciel en feu

Haut perchés, les travailleurs et les résidents d’un gratte-ciel se retrouvent souvent piégés aux étages en cas d’incendie. En effet, les ascenseurs peuvent se désactiver et les sorties de secours deviennent impraticables une fois enfumées. En témoigne la tragédie des événements du 11 septembre 2011 aux Twin Tours de New York qui a pointé le manque crucial d’équipements adaptés à l’évacuation d’urgence du personnel. Forts de ce constat, Eugene Verstegen et Joris Veeger, deux inventeurs néerlandais, ont développé Evacuator, un système d’évacuation mécanique par câble pour les occupants d’un immeuble haut. « On peut envoyer des gens sur la Lune, s’écrient les deux hommes, alors pourquoi n’y a-t-il pas de solution simple d’évacuation des immeubles de grande hauteur ? »

Mécanique et fiable. Développé avec l’aide de TSG, une société néerlandaise d’ingénierie, Evacuator se présente sous la forme d’un treuil combiné à une bobine de câble en acier ignifugé. Décliné en plusieurs modèles, le mobilier assure une descente sécurisée de ses utilisateurs – équipés de harnais – à la vitesse d’un mètre par seconde. A titre d’exemple, le modèle «type 3» de la marque permet une descente simultanée de 4 personnes (ou 254 kg) et ce à 300 mètres de hauteur. Particularité, le système de frein embarqué, qui contrôle la descente des câbles, fonctionne de façon mécanique, sans électricité. De quoi parer toute coupure de courant.
Proposé au prix public de 3.250 euros pour chaque type de modèle, Evacuator sera présenté à l’occasion de la Conférence internationale sur la sécurité contre les incendies dans les immeubles de grande hauteur (International Conference on Tall Buildings Fire Safety) du 17 au 20 juin 2014 à l’université de Greenwich au Royaume-Uni.

Florian Kuan


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.