Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Eurofeu ouvre les stages de sécurité incendie aux personnes à mobilité réduite

La société s'est dotée d'une flotte de camions de démonstration de plus de 13 mètres de long et 4 mètres de haut afin d’enseigner aux stagiaires à intervenir sur une situation professionnelle ou domestique, dans un environnement réel de début d'incendie. Un premier camion parcourt ainsi la France depuis un mois.

A l’intérieur, une chambre d’une dizaine de mètres carrés, peut-être un logement étudiant. Etagères, bureau, lit, tout y est. Quand soudain un incendie se déclenche, le détecteur autonome le détecte. Il s’agit alors de mettre en sécurité le mannequin qui vit ici, ou bien d’éteindre les flammes grâce à un moyen d’extinction. « Tous les scénarios sont envisageables. Un feu de compteur électrique également, par exemple. Nous avons la possibilité de simuler tous les incendies de 90°C à plus de 800°C », explique Jean-Marc Briand, directeur du département Formation d’Eurofeu, basé à Senonches (28), groupe qui emploie 1.000 employés.

Formation personnalisée. Le véhicule mobile, présenté lors du salon Expoprotection du 4 au 6 novembre, réalise de la formation de base ou du perfectionnement dans tous les domaines de la sécurité incendie : désenfumage, espaces d’attente sécurisés, RIA, etc. « Notre nouvelle gamme d’outils mobiles de formation est évolutive. Toutes les configurations sont modulables, les accessoires se déplacent. Chaque stagiaire, qu’il soit novice ou confirmé, valide ou handicapé, évolue dans des conditions réelles de feux et en toute sécurité. Son vaste espace de travail et la modularité de ces accessoires rendent ces outils plus adaptés », précise Jean-Marc Briand.

L’avantage : créer des environnements tels que bureaux, chambre, stockage, risques électriques, évacuation, mise en sécurité, en rez-de-chaussée ou à niveau n+1, afin que le stagiaire se projette aisément dans son environnement de travail. L’objectif est de suivre les employés en formation tout au long de leur parcours professionnel. Car cette cellule s’adresse à tous les salariés des entreprises assujetties par le Code du travail à la formation incendie : dans l’industrie, le secteur hospitalier ou le tertiaire.

Caroline Albenois

Commentez

Participez à la discussion