Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Ellis-Car coache en temps réel les conducteurs au volant

Pour aider les entreprises à faire face aux risques routiers professionnels, qui constituent la première cause de mortalité au travail, le français Ellis-Car propose une solution utilisant de l’intelligence artificielle afin de coacher les conducteurs lorsqu'ils sont au volant.

Personne au volant dans sa voiture

38 % des accidents corporels de la route sont liés au travail. © Markus Spiske

Avec 480 salariés tués sur les routes en 2017 et 482 en 2018, le risque routier demeure la première cause de mortalité au travail, selon le document « L’essentiel du risque routier professionnel ». Publié le mois dernier, ce document est le fruit du travail de plusieurs administrations. A savoir, le ministère du Travail et le ministère de l’Intérieur ainsi que la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), la Mutualité sociale agricole (MSA), Santé publique France et l’Unité mixte de recherche épidémiologique et de surveillance Transport Travail Environnement (UMRESTTE). Ce risque concerne près de 27 millions de personnes actives, plus précisément 26 879 600 (source 2017). Disponible en ligne, la publication rappelle que 38 % des accidents corporels de la route sont liés au travail. Ce qui représente 4,1 millions de journées d’arrêt de travail (AT) chaque année. Soit l’équivalent de plus de 16 000 salariés qui seraient arrêtés toute une année. En moyenne, c’est 77 jours d’arrêt pour la victime d’un accident de la route en lien avec le travail. Soit 10 jours de plus que les autres victimes d’AT. Le document rappelle aussi que, compte tenu de cette accidentologie, le risque routier professionnel fait partie des risques prioritaires du troisième Plan santé au travail 2016-2020 et comme une priorité de la politique de la sécurité routière pour la période 2018-2022.

Coaching du conducteur en temps réel 

Dans ce cadre, les employeurs sont invités à sensibiliser leurs salariés au risque routier. Il s’agit pour eux d’organiser les déplacements et les communications, bien choisir et entretenir les véhicules mais aussi former tous les acteurs de l’entreprise. Sur ce point, différentes solutions existent. Parmi les plus innovantes, Ellis-Car accompagne en temps réel chaque conducteur pour une conduite plus sûre et plus économique. Cette solution de coaching sur smartphone utilise des algorithmes d’intelligence artificielle pour faire de l’analyse prédictive et limiter ainsi les risques d’accident. « Il s’agit d’une première tant en France qu’en Europe », croit savoir Patrick Bibas, PDG et co-fondateur de l’entreprise The Data Driven Company, connue sous la marque Ellis-Car, lauréate du Concours mondial de l’innovation 2030. L’entreprise d’une quinzaine de personnes vient de recevoir le « coup de cœur du jury » décerné par l’IE-Club, association de l’Innovation et de l’Entreprise. Depuis le lancement de son offre il y a un an, la PME dénombre plusieurs dizaines de milliers d’utilisateurs.

Alerte à l’approche d’un tronçon routier dangereux

Concrètement, lorsque le salarié pénètre dans le véhicule, son application est automatiquement couplée avec le kit main-libre ou avec un boîtier dédié. Pendant tout le trajet, elle va collecter les données de conduite en temps réel pour qu’elles soient analysées dans les serveurs de la PME. Et ce, toutes les 100 millisecondes de sorte à coacher en temps réel les conducteurs. Par exemple, ils seront alertés à l’approche d’un tronçon routier réputé accidentogène. L’application pourra alors leur recommander, si nécessaire, de ralentir. Quant aux formateurs et responsables santé et sécurité de l’entreprise, ils disposent d’informations et de statistiques précises sur le comportement des conducteurs. De quoi faciliter le repérage des conducteurs ayant besoin d’une formation appropriée pour limiter les risques routiers ou améliorer leur mode de conduite. Au passage, ils apprendront à diminuer leur consommation de carburant de 8 % à 15 % en moyenne.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion