Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Désenfumage (Part. III) : « La France reste exemplaire en matière de prévention. Ce qui est loin d’être le cas dans d’autres pays… »

Jean-Charles du Bellay, délégué général du GIMSSI, revient pour Info.expoprotection.com sur les spécificités du désenfumage à la française.

« Le marché du désenfumage est en progression constante. Les spécificités françaises et l’histoire dans la construction de notre pays nous distinguent des autres nations, comme l’Allemagne ou la Hollande qui évoluent de leur côté sur un passé récent, après avoir été presque complètement rasés durant la seconde guerre mondiale. Nous avons des immeubles haussmanniens à gérer, ce qui n’est pas leur cas, et des normes donc différentes. Notre arsenal législatif est en mutation, et nous sommes en train de travailler à de nouvelles réglementations qui pourraient voir le jour d’ici la fin 2010, concernant les bâtiments d’habitation collectifs existants construits avant 1986. L’arrêté du 31 janvier de cette année là étant, rappelons-le, le postulat en ce domaine, avec désenfumage obligatoire dans la majeure partie des constructions collectives. Nous souhaitons étendre et amender ces textes – qui sont distincts des textes concernant les ERP – tout en clarifiant une situation complexe. En France, chaque type d’activités correspond à une législation spécifique, ce qui crée souvent des contraintes, en oubliant parfois quelques évidences. En France, l’ensemble de la prévention en matière de sécurité incendie, dont le désenfumage, bénéficie pour la construction de seize points génériques de prescriptions, allant des voies engins et échelles à la résistance et réaction au feu des matériaux en intégrant des moyens de secours et systèmes de sécurité incendie. Il faut donc être prudent en tous domaines. Prudence qui justifie notamment dans notre rôle de rédaction des normes de mise en œuvre, les NF DTU, au sein du BNTEC. Le GIMSSI et la FFB réalisent régulièrement auprès de laboratoires des campagnes essais génériques  liés à la prévention contre les incendie dans le cadre de son programme de Recherche et Développement. Quant au désenfumage en tant que tel, cela reste toujours une des armes qui permet de sauver des vies. La France reste exemplaire en prévention ce qui est loin d’être le cas dans d’autres pays cependant la règlementaire et la normalisation liées à la sécurité incendie restent complexes. Ainsi, les artisans et entrepreneurs du GIMSSI-FFB sont conscients de l’attente des maîtres d’ouvrage et des exploitants des bâtiments en matière de prévention contre les incendies. Cette prévention doit se traduire durablement par la maintenance des dispositifs actifs de prévention incendie et par la valorisation du bien immobilier rénové. L’adaptation des compétences à ces nouveaux enjeux et la reconnaissance de ce nouveau savoir sont les deux vecteurs forts de la professionnalisation de la sécurité incendie. Les différentes actions menées par notre organisation syndicale  seront concrétisées rapidement par les institutions officielles (License Pro, Certifications, site internet, guides) ».

 

 

 

> La première partie du dossier ici 

> La seconde partie du dossier ici 

 

 

 

 

Le GIMSSI et le désenfumage

 

Filiale de la Fédération Française du Bâtiment, le Groupement des installateurs et mainteneurs de systèmes de sécurité incendie (GIMSSI) réunit quelque 2 853 entreprises de toutes tailles spécialisées dans le désenfumage naturel ou mécanique, et plus globalement dans la prévention incendie du bâtiment. Portes coupe-feux, systèmes d’évacuation, détection sont les domaines d’intervention de ses membres, à travers les différents métiers qu’ils représentent. Créée en 2007, cette organisation syndicale s’est fixé comme objectifs la communication avec les services publics et les partenaires les plus divers du monde de la construction.

 

Le désenfumage est un des créneaux les plus fréquentés par le GIMSSI qui estime avoir traité en trois ans plus de 11 milliards d’euros de chantiers (en totalisant détection, portes coupe feu et désenfumage).

Commentez

Participez à la discussion