Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Des radars à onde continue pour la surveillance de site sensible

Le site de logistique automobile de Blanc Transports Véhicules accueille 15 000 véhicule quotidiennement. Pour surveiller ses 40 hectares, l’entreprise a fait appel aux entreprises de sécurité Fiducial et Epsi. Ce duo s’est tourné vers l’installation de radars à ondes continue.

Deux acteurs français de la sécurité s’associent pour protéger un site de grande ampleur. Il s’agit du spécialiste des systèmes de surveillance radar à onde continue Epsi et de la société privée de sécurité Fiducial Sécurité. Ces deux partenaires vont se charger du site de logistique automobile de Blanc Transports Véhicules (BTV), filiale du Groupe Charles André, a nord de Toulouse. Situé à Castelnau d’Estrétefonds (31), ce site de 40 hectares accueille chaque jour environ 15 000 véhicules. Il bénéficiera désormais d’un arsenal de 14 radars conçus par Epsi. 

ce-radar-embarque-des-algorithems-de-traitement-de-donnees

Ce radar à ondes continue embarque des algorithmes de traitement de données puissants.
© Epsi

Un dispositif renforcé par la technologie

« Nous souhaitions maintenir le dispositif de sécurité humaine déjà en place, en le renforçant par une solution technologique efficace et adaptée à nos différentes contraintes », indique Eric Sengers, directeur de BTV. « Le choix d’un acteur français a pesé dans la balance mais c’est avant tout les performances des radars par onde continue proposés par Fiducial Sécurité en partenariat avec Epsi qui nous ont convaincus ». 

Deux modèles de radars

En charge de l’installation des 14 radars, les équipes de Fiducial se serviront des infrastructures déjà en place. Il s’agit des modèles PSR-SR et PSR-500 qui ont été choisis du fait de leurs réponses précises aux spécificités techniques du site. Il faut dire que ces deux modèles emploient des algorithmes de traitement des données relatives à de nombreux critères comme les intempéries, la végétation ou encore les petits animaux. De quoi réduire le risque de fausses alertes.

Des appareils dédiés aux sites à haut risque

À l’origine, ces radars ont été conçus pour la surveillance de sites sensibles et complexes identifiés comme des Opérateurs d’importance vitale (OIV), tels que les centrales nucléaires, les zones navales, les barrages ou les bases aériennes. 

Une offre globale de sécurité

Quant au système global de surveillance du site, la tâche en revient à Fiducial qui propose une offre comprenant la sécurité humaine, l’installation et la maintenance des équipements, la télésurveillance et le centre de contrôle vidéo.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion