Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Des portes connectées françaises à la conquête de l'international

Le fabricant français Portalp lance la commercialisation à l'international de ses portes automatiques et connectées. Personnalisables, ces produits peuvent être équipés de dispositifs d'alarme.

Moins d’un an après avoir lancé ses premières portes automatiques connectées, le fabricant français Portalp prévoit de les commercialiser en dehors de nos frontières. Déjà bien implanté en France où il dispose de 26 agences, cette ETI  (950 personnes pour un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en 2019) s’appuie sur un solide réseau à l’étranger. Le groupe y dispose de 40 distributeurs ainsi que six filiales implantées en Autriche, Belgique, Espagne, Italie, Luxembourg et États-Unis.

cette-porte-connectee-permet-de-connaître-a-distance-son-etat-de-fonctionnement

Cette porte connectée permet de connaître à distance son état de fonctionnement. © Portalp

Porte automatique, connectée et personnalisable

Ce vaste développement commercial à l’international assure au fabricant de nombreux débouchés pour sa gamme Portalp RS qui recouvre des portes automatiques et connectées. Personnalisables, ces produits coulissants et télescopiques sont conçus et fabriqués dans son usine basée en Isère. Grâce à leur module connecté, ils permettent au gestionnaire du bâtiment ou au responsable sécurité d’être informé de manière permanente et sécurisée sur leur mode de fonctionnement.

Plus de 2 000 unités déjà déployées

« Depuis leur lancement, nous avons déployé plus de 2 000 unités principalement dans les ERP, bâtiments tertiaires et industriels, petits magasins et agences bancaires », indique Maxime Duponchel, vice-président de Portalp. Chacune de ces portes connectées s’accompagne d’applications destinées d’un côté à ses clients et de l’autre aux techniciens en charge de la pose.

Cybersécurité à la conception

Les informations délivrées concernent, entre autres, le nombre d’ouvertures et de fermetures, la vitesse, le mode de fonctionnement (automatique ou manuel) ainsi que les différentes maintenances réalisées. On s’en doute, ces portes piétonnes automatiques et connectées peuvent s’ouvrir à l’aide d’un smartphone. Dans cette perspective, le fabricant a pris grand soin de la cybersécurité de ses produits. A titre d’exemple, les échanges sont chiffrés. « Nous les avons faits auditer par des entreprises spécialisées qui ont essayé, sans succès, de prendre en main le module connecté », rapporte le dirigeant.

Porte personnalisable avec des dispositifs d’alarme

Ces portes automatiques et connectées peuvent être équipées à la demande du client de systèmes d’alarme, de radar etc . Dans ce cas, si un objet est abandonné ou qu’une personne stationne longuement devant l’entrée, un signal d’alerte pourra être envoyé. « L’agent pourra ainsi faire une levée de doute », explique le vice-président de l’entreprise.

Fenêtre interactive transformable en balcon

Sur ses 950 collaborateurs, ce dernier dénombre quelques 500 techniciens en charge de poser ses produits, une centaine d’opérateurs et une soixantaine d’ingénieurs et techniciens au bureau d’études. Ces derniers ont pour mission de travailler sur de nouveaux projets ou de nouveaux produits. A l’exemple des Bloomframe, des fenêtres interactives qui se transforment en balcon grâce à un double châssis articulé. Quelques dizaines de secondes suffisent pour le déployer. Pratique !

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion