Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Cyberprévention

Cybermenace : l’OTAN choisi Atos pour protéger ses infrastructures critiques

Pour moderniser ses systèmes de cybersécurité, l’OTAN a désigné Atos qui va notamment mettre à niveau deux technologies : le système Network Intrusion Protection/Detection System (NIPS) et le système Full Packet Capture (FPC).

Alors que la guerre en Ukraine fait rage, l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) renforce ses systèmes de cybersécurité face à la cybermenace russe. Ainsi, pour moderniser son infrastructure critique, l’Alliance a choisi le numéro un mondial des services de sécurité Atos. Spécialisé dans la résilience et les ressources critiques, cet éditeur vient donc de remporter un contrat d’une valeur de 1,2 million d’euros auprès de l’Agence d’information et de communication de l’OTAN (NCI Agency) afin d’installer et de configurer des systèmes de cybersécurité essentiels aux activités de l’OTAN sur 22 sites.

l-otan-choisit-atos-pour-moderniser-ses-systemes-de-cybersecurite

L’OTAN choisit Atos pour moderniser ses systèmes de cybersécurité. © Clker Free Vector Images / Pixabay

Une collaboration de longue date

Il faut dire qu’Atos peut compter sur son expertise en matière d’accompagnement des acteurs du secteur de la défense. Il entretient une collaboration de longue date avec la NCI Agency de l’OTAN, à laquelle il fournit des services d’ingénierie dédiés à la configuration de son infrastructure de cybersécurité stratégique, pour certains projets couvrant des sites internationaux de l’OTAN.

Un déploiement total en octobre

« Cette actualisation de nos systèmes représente une étape majeure pour garantir notre capacité à défendre et à protéger les réseaux de l’OTAN. Les experts débuteront le déploiement sur le site du Grand Quartier général des puissances alliées en Europe en septembre, puis se diviseront en trois différentes équipes pour respecter les délais serrés d’un déploiement total en octobre », commente Miles Knight, chef de projet principal, NCI Agency.

atos-est-specialise-dans-la-resilience-des-ressources-critiques

Atos est une entreprise de cybersécurité spécialisée dans la résilience et les ressources critiques. © Adi Goldstein / Unsplash

Une mise à niveau des systèmes NIPS et FPC

Concrètement, ce nouveau contrat consiste en la mise à niveau de deux systèmes de cybersécurité : le système Network Intrusion Protection/Detection System (NIPA) et le système Full Packet Capture (FPC). Tous deux ont pour but d’aider le Centre de cybersécurité de l’OTAN à surveiller ses réseaux à la recherche de menaces et de signaler les vulnérabilités importantes. 

Détection de trafic inhabituel

Pour cela, le système NIPA se base sur la reconnaissance de modèles de comportements pour détecter tout trafic inhabituel sur les réseaux de l’OTAN. Quant au système FPC, il a pour but d’enregistrer en permanence toutes les activités réseau. Ce qui en fait la source d’information principale pour les activités de réponse aux incidents.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion