Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Corse : NextiraOne assure la protection des tortues

Face aux intrusions et aux vols répétés de tortues, l’association A Cupalatta a fait appel à NextiraOne pour sécuriser son parc animalier.

NextiraOne a été retenu par le centre d’élevage et de protection de la tortue, A Cupulatta, afin d’assurer la sécurisation et la préservation de son centre en Corse.

 

 

Le parc A Cupulatta regroupe plus de 3000 tortues (dont certaines espèces en voie de disparition) appartenant à 170 espèces de tous les continents. Son modèle économique est basé sur les 50000 visiteurs pendant la saison estivale et sur les revenus liés à la vente des œufs de tortues. A Cupulatta a été victime d’intrusions et de vols de spécimens. L’association a donc souhaité mettre en place un système de surveillance efficace pour protéger ses pensionnaires et surveiller les flux de visiteurs. Ce système devait répondre à différents critères :

 

mettre en place des caméras aux endroits stratégiques,

 

proposer une solution évolutive,

 

relire les images enregistrées.

 

Pour répondre à ces besoins, NextiraOne a proposé une solution de vidéosurveillance intérieure et extérieure des entrées et sorties du parc. Une protection rendue possible par l’environnement technologique mis en place et composé de la solution full IP Sony, de 15 caméras VMS RSM et d’enregistrement Raid 5 NSR sur un réseau LAN Alcatel Lucent et de ponts Wi-Fi Cisco.

 

Cette solution a permis une simplification de l’exploitation, qui est désormais entièrement centralisée, et la mise en place d’un point de surveillance centralisé de la ponte des tortues.

 

> Les étapes du projet :

 

phase 1 : mise en place de fibre optique et de locaux techniques ;

 

phase 2 : mise en place du réseau IP et de la solution de vidéosurveillance ;

 

phase 3 (à venir) : mise en place d’une couverture Wi-Fi, pour assurer les besoins de géolocalisation des spécimens et la mobilité téléphonique sur le site.

Commentez

Participez à la discussion