Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Coronavirus : une plateforme de soutien psychologique pour les soignants

Moodwork vient de mettre à disposition de l’ensemble des professionnels concernés par l’épidémie, les services de sa plateforme. Désormais gratuits, ses modules permettent de réaliser un auto-diagnostic de la situation mentale d’une personne. Ou encore d’avoir accès à un psychologue.

Élimination d’un sac poubelle de déchets d’activités de soins à risque infectieux (DASRI) dans un hôpital.

Élimination d’un sac poubelle de déchets d’activités de soins à risque infectieux (DASRI) dans un hôpital. © Patrick Delapierre / INRS

Alors que le Covid-19 gagne du terrain en France, les professionnels de santé mobilisés pour soigner les victimes se battent en première ligne. Outre le risque de contamination, la fatigue et le stress, le manque de matériel et de masques FFP2 les rendent particulièrement vulnérables à l’épidémie. Dans ces conditions, la plateforme d’accompagnement psychologique Moodwork a décidé d’ouvrir ses services à l’ensemble des employés réquisitionnés contre l’épidémie. 

Plusieurs centaines de milliers de personnes mobilisées

Dans l’ensemble, ce sont 226 000 médecins concernés en France selon les chiffres les plus récents disponibles auprès du ministère de la Santé. S’ajoutent 700 000 infirmiers ainsi que 225 000 aides-soignants, dont six sur dix salariés en milieu hospitalier. 

Un risque psychosocial élevé

Contraintes matérielles, manque d’équipements, lourdeurs des procédures contre la contamination, la mise en place de gestes barrière… Le personnel médical est sur la corde raide au niveau psychologique. Pour encaisser les pics de l’épidémie et leurs afflux de malades, de nombreuses contraintes s’ajoutent. Comme les heures supplémentaires, le travail de nuit, la manipulation à la chaîne des patients et la proximité avec la mort.

Les bouchées doubles

Pas étonnant que certains professionnels soient au bout du rouleau. D’où l’intérêt d’une plateforme d’écoute psychologique comme Moodwork qui accompagne déjà 90 000 Français. Sachant que cette solution digitale offre une capacité, selon l’entreprise, « de 90 000 personnes supplémentaires ». En sus des hôpitaux, des Ehpad et des collectivités, ces services gratuits s’adresseront à d’autres professionnels. Comme ceux des casernes de pompiers ainsi que des transporteurs. Lesquels, rappelons-le, sont particulièrement suscités pour les livraisons des habitants confinés. 

La possibilité de se confier à un psychologue

Concrètement, l’appli Moodwork embarque un ensemble d’outils digitaux dédiés à l’accompagnement psychologique des personnes en difficulté. Parmi ces modules figurent des outils d’auto-diagnostic capables de jauger le niveau de crise de la personne. Au quotidien, un panel de conseils personnalisés figurent dans l’application. Et plus généralement, la plateforme délivre un suivi digital par des professionnels en temps réel. De quoi créer un lien tout en évitant le contact physique…

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion