Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Coronavirus : le chien-robot Spot relaye les soignants en télémédecine

Inventé par Boston Dynamics, ce quadrupède équipé d’un iPad et d’un talkie-walkie est une véritable plateforme de télémédecine. Il va au devant des patients pour un premier diagnostic à l’entrée de l’hôpital Birmingham Women aux Etats-Unis.

ce-toutou-robotise-va-bientot-embarquer-une-camera-thermique

Ce toutou robotisé va bientôt embarquer une caméra thermique. Il pourra ainsi obtenir des données médicales plus précises sur ses patients.
© Boston Dynamics

C’est un véritable élan de solidarité qui jaillit de la crise du Covid-19. Et de nombreuses initiatives fleurissent à travers le monde pour lutter contre la pandémie. Parmi les plus incroyables, figure Spot, un robot-chien inventé par Boston Dynamics pour prendre le relai des soignants en télémédecine. Comme le révèle la firme américaine dans un communiqué, ce toutou mécanisé, devra diagnostiquer les malades à l’entrée des hôpitaux. Objectif : minimiser le temps d’exposition des médecins à des patients potentiellement contaminés. 

Une consultation à distance

Depuis deux semaines déjà, Spot sillonne les couloirs de l’hôpital Birmingham Women situé dans le Massachusetts aux Etats-Unis. Surmonté d’un iPad et d’un talkie-walkie, le canidé part à la rencontre des patients à l’entrée. C’est lui qui se charge de trier les malades à la place du personnel soignant. Lesquels peuvent ainsi diagnostiquer les personnes en visioconférence, sans avoir à les approcher. 

Une technologie open source

Il faut savoir que depuis le début de la crise, l’entreprise américaine affirme avoir été sollicitée par de nombreux établissements hospitaliers pour protéger leurs soignants. « Sur la base de ces conversations, ainsi que de la pénurie mondiale d’équipements de protection individuelle (EPI), nous avons passé les dernières semaines à essayer de mieux comprendre les besoins des hôpitaux pour développer une solution de robotique mobile avec notre robot, Spot », confie le roboticien.  Avantage : les logiciels développés en open source, se tiennent à disposition de leurs homologues sur Github. 

Bientôt une caméra thermique 

Pour aller plus loin, Boston Dynamics planche sur de nouvelles fonctionnalités pour son robot. Il s’agirait d’exploiter le potentiel de son système de télémédecine en le corrélant avec des données médicales. Comme la température corporelle, la fréquence respiratoire, le rythme cardiaque et la saturation en oxygène. Pour cela, le quadrupède pourrait également porter une caméra thermique sur son dos. 

Décontamination par UV

Autre direction, l’entreprise réfléchit à ajouter un dispositif de désinfection par UV. Ainsi, le cabot pourrait parcourir de nombreux espaces publics pour en assainir les surfaces. 

De nombreux cas d’utilisation

Quoi qu’il en soit, les applications du chien robot semblent nombreuses. Depuis février, Spot charbonne sur un chantier à Montréal. Il est employé pour remplacer les ouvriers en zone confinée ou dangereuse. De même, il a pris ses quartiers sur une plate-forme pétrolière de la Mer du Nord. Sa mission ? Inspecter l’infrastructure, détecter les éventuelles fuites d’hydrocarbures, et collecter des données. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion