Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Congrès des sapeurs-pompiers : Brice Hortefeux veut mutualiser les moyens en situation d’urgence

Samedi 17 octobre 2009, Brice Hortefeux, ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales s'est rendu à Saint-Etienne pour le Congrès de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF). A cette occasion, le ministre a tout d'abord rendu hommage au courage, à la disponibilité et à la responsabilité des 250 000 sapeurs-pompiers de France, professionnels et volontaires...

Samedi 17 octobre 2009, Brice Hortefeux, ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales s’est rendu à Saint-Etienne pour le Congrès de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF).

A cette occasion, le ministre a tout d’abord rendu hommage au courage, à la disponibilité et à la responsabilité des 250 000 sapeurs-pompiers de France, professionnels et volontaires. Brice Hortefeux a ainsi salué la mémoire des 12 pompiers disparus cette année dans l’exercice de leur mission et des 10 000 blessés ; insistant à ce titre sur la nécessité de protéger la sécurité des acteurs de la sécurité civile en intervention. Revenant sur « l’engagement indispensable » des sapeurs-pompiers, il a conforté leur rôle majeur au sein du dispositif sanitaire ; notamment dans l’aide médicale d’urgence et la préparation à la pandémie grippale.

Le ministre a ensuite renouvelé sa volonté de renforcer l’action des sapeurs-pompiers à l’échelon zonal, en vue d’une meilleure mutualisation des moyens en situation d’urgence.

Enfin, le ministre a conforté son soutien aux sapeurs-pompiers volontaires qui représentent 80 % des effectifs (200 000 hommes). Désireux de moderniser le statut des sapeurs-pompiers volontaires, grâce à une plus grande souplesse et à la reconnaissance du volontariat, il a affirmé le renforcement de la formation des officiers volontaires lors de leur passage à l’Ecole nationale des officiers de sapeurs-pompiers (ENOSP) et a souhaité définir des nouvelles normes pour le volontariat, en s’appuyant sur les conclusions de la commission « ambition volontariat ». (Crédit photo : Joachim Bertrand-Sécurité civile).

Commentez

Participez à la discussion