Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Claire Parotin (Rist) : « Nous venons en support au personnel travaillant dans les services de santé au travail »

Cette documentaliste a créé en 2004 le réseau Rist (Réseau d'information en santé au travail) qui regroupe des consoeurs et des confrères en France et en Belgique.

Claire Parotin est documentaliste dans un service santé au travail. Bénéficiant d’une double compétence en biologie médicale et en sciences de l’information, elle a créé en 2004 le Réseau d’information en santé au travail (Rist) qui réunit à ce jour 24 membres en France et un en Belgique.

Quelle est la vocation du Rist et à qui s’adresse-t-il ?

Notre réseau est ouvert aux seuls professionnels diplômés en sciences de l’information et exerçant dans le domaine de la santé au travail. Il s’agit d’un métier encore en émergence dans notre profession. Nous étions à peine 6 documentalistes en 2004 contre 24 à ce jour. Notre réseau s’est d’ailleurs élargi à l’Europe avec un de nos membres qui travaille en Belgique. Le réseau nous permet de promouvoir notre profession au sein des services de santé au travail (il en existe plus de 300 en France) mais aussi de maintenir et développer nos compétences et d’échanger nos connaissances. Nous avons créé notamment une fiche de fonction du documentaliste en santé au travail, une charte de fonctionnement du réseau ainsi qu’un Wiki dans lequel nous stockons une partie de notre veille documentaire juridique et médicale.

En quoi consiste votre métier ?

Notre rôle est de collecter, de gérer et de diffuser l’information nécessaire à l’activité d’un service de santé au travail. Nous aidons les médecins, infirmières, assistantes médicales, préventeurs et autres professionnels de santé au travail à répondre à des problématiques d’ordre juridique, médical, scientifique, ou technique. Ces questions peuvent toucher des sujets très pointus. Par exemple, nous pouvons être interrogés sur les risques et les pathologies d’origine professionnelle rencontrés pour un métier en particulier, le suivi médical et les mesures de prévention à mettre en place. Dans ce cas, nous rassemblerons de la bibliographie, des exemples d’aménagement de poste, les normes spécifiques relatives à ce métier, des textes juridiques sur la surveillance médicale, etc.

Quelles sont vos sources d’information ?

Pour nos recherches, nous utilisons Internet, la presse spécialisée et des bases de données bibliographiques dédiées à la littérature médicale et scientifique comme celles de l’INRS ou Medline, base de données spécialisée en médecine. Pour suivre l’actualité en santé au travail et la réglementation en vigueur, nous utilisons des outils spécialisés, comme des lecteurs de flux RSS, des logiciels de veille automatisée, etc. L’utilisation de ces outils réclame des compétences techniques spécifiques au métier de documentaliste.

Quelle valeur ajoutée apportez vous ?

Un gain de temps, des informations fiables et pertinentes ! Nous intervenons en tant que fonction support dès lors que les professionnels de santé au travail doivent suivre la législation et prendre des décisions ayant des conséquences juridiques et médicales. Par ailleurs, nous n’intervenons pas auprès des seuls professionnels de santé sachant que nous sommes aussi à la disposition du reste du personnel du service…

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion