Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

CDSE : un nouveau livre blanc pour les directeurs Sécurité-sûreté

Onze ans après son premier ouvrage, le Club des directeurs de sécurité des entreprises vient de rendre publique la seconde édition de son Livre blanc de la fonction sécurité-sûreté en entreprise.

Cyberattaques, crises sanitaires, terrorisme, tensions géopolitiques, fraudes, fragilité de la supply chain, intelligence économique, radicalisations, délinquance du quotidien… les entreprises sont confrontées à une évolution constante des risques et des menaces qui pèsent sur leurs salariés et clients ainsi que sur le bon déroulement de leurs activités économiques. Dans ce contexte, mardi 31 mai, le Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE) a rendu public, sous la houlette de Marc-Antoine Bindler, son directeur de la publication, la seconde édition du Livre blanc de la fonction sécurité-sûreté en entreprise. Un événement d’autant plus important que la précédente édition remonte à 2011.

stephane-volant-president-du-cdse

Stéphane volant, président du CDSE. © Agence TCA

Les DSSE plus nombreux, mieux formés

« Il y a beaucoup plus de femmes qu’en 2011 ! À cette époque, on parlait déjà des fondamentaux de la fonction sécurité-sûreté en entreprise, introduit Stéphane Volant, président du CDSE. Ces fondamentaux, nous les retrouvons dans ce nouvel opus avec un regard neuf, avec plus de dix ans de pratique dans la gestion des crises et d’expérience quotidienne des aléas de la sécurité des entreprises. » Rédigée par 26 directrices et directeurs sécurité-sûreté en entreprise (DSSE) ainsi que des experts membres du CDSE, l’édition 2022 du libre blanc comporte une vingtaine d’articles de fond qui proposent un état des lieux de la fonction, en détaille les fondamentaux et les missions ainsi que ses nouveaux enjeux et perspectives.

« Onze plus tard, vous êtes plus nombreux, mieux formés. Vous vous êtes professionnalisés, reprend Stéphane Volant. Néanmoins, il faudra très certainement rappeler ces fondamentaux dans le troisième livre blanc du CDSE et probablement dans le quatrième. Car, malgré une révolution, des évolutions restent à mener. » Certes, nombre de grandes entreprises françaises sont aujourd’hui dotées d’une direction sécurité-sûreté corporate. Par ailleurs, les crises récentes (Coronavirus, guerre en Ukraine…) viennent démontrer que les problématiques de sécurité-sûreté doivent être pleinement intégrées à la stratégie des entreprises.

le-livre-blanc-du-cdse-comporte-une-vingtaine-d-articles-de-fond-et-dix-huit-recommandations

Le livre blanc du CDSE comporte une vingtaine d’articles de fond et dix-huit recommandations. © CDSE

Dix-huit recommandations structurantes

Or partager des bonnes pratiques entre pairs, sensibiliser les dirigeants d’entreprise et les pouvoirs publics quant au rôle des DSSE… les objectifs du nouveau Livre blanc du CDSE sont nombreux. Du coup, l’ouvrage s’utilise comme une boîte à outils par les DSSE et leurs collaborateurs autant que comme un moyen de sensibilisation dans l’entreprise, auprès de ses partenaires et des pouvoirs publics. Outre les articles de fond, l’ouvrage propose dix-huit recommandations structurantes pour une fonction sécurité-sûreté stratégique dans l’entreprise et pleinement intégrée au continuum de sécurité. Parmi celles-ci, citons la première : « Intégrer la direction sécurité-sûreté corporate à la gouvernance de l’entreprise » ; et la seconde : « Développer une politique de sécurité globale et éthique » ; ainsi que la huitième : « Créer un ‘‘Cercle de confiance’’ » public-privé bâti sur le secret professionnel ou un processus d’habilitation favorisant le partage d’information. Et pleinement intégré au continuum de sécurité.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion