Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Caroline Richard (Swiss One Safety) : « Si les lunettes de sécurité ne plaisent pas, elles ne sont pas portées »

Publi-information. Swiss One Safety fabrique des lunettes de protection et développe des solutions innovantes et ingénieuses pour des équipements performants d’une grande qualité ergonomique et esthétique. Interview de Caroline Richard, responsable marketing et communication.

Pouvez-vous nous présentez nous votre société ?

Swiss One Safety, société Suisse installée à Genève, fabrique des équipements de protection de l’œil. Fondée par Jean-Pierre Passaquay en 2000, son cœur de métier est la lunette de protection. Mais nous avons élargi notre gamme aux casques avec visière. Nous sommes six personnes dont trois travaillent pour le service recherche et développement. C’est dire l’importance que nous accordons à l’innovation.
Quels sont vos marchés ?
Nous travaillons à 80% pour l’international : dans toute l’Europe, aux Etats-Unis, au Canada, au Brésil et dans les pays du Golfe. Nous touchons tous les domaines de l’industrie, les PME comme les grands comptes.

Quels sont vos axes de développement ?

Nous innovons constamment pour répondre aux contraintes du port obligatoire, du confort, du design… et donc de la mode car si les lunettes ne plaisent pas, elles ne sont pas portées ! C’est vrai de tous les produits : lunettes à branches, masques ou casques de sécurité. Nous développons nos propres gammes ainsi que des gammes spécifiques pour des clients qui les distribueront sous leur propre marque.

Quels sont vos nouveautés 2014 ?

Nous avons Race. C’est une lunette à branches développée en oculaires incolores et fumés. Ses particularités : le nez antiglisse et ajustable, les branches antiglisse également et pivotantes qui rendent les lunettes adaptables à toutes les morphologies. Dernier point qui lui a valu le prix de l’innovation Preventica 2014 à Nantes, un traitement de surface de l’oculaire exclusif anti-rayures et anti-buée qui va au-delà des standards et de la norme EN166. Shalter est également une lunette à branches. Elle est multifonction, adaptée à tous les domaines d’activité, et nous l’avons conçue pour ses qualités esthétiques. Cette lunette existe en oculaire transparent et fumé et en deux couleurs – rouge orangé et vert acide.
Et pour 2015 ?

Pour la première fois, nous allons commercialiser des lunettes bifocales. Avec 5 références, pour 5 niveaux de correction. Elles sont équipées d’une petite loupe dans la partie inférieure de l’oculaire et conviennent aux travaux de précision (horlogerie, petite quincaillerie, électronique, etc.). Les branches sont antiglisse et elles sont vendues avec un cordon. Pour personnaliser le rapport à l’objet, Eye Max est présenté en emballage individuel. Notre produit phare est Ready Max. Avec ses bouchons d’oreille intégrés dans un opercule dévissable situé à l’extrémité des branches, ces lunettes sont hyper innovantes. Les bouchons d’oreille se dévissent et peuvent être changés. Leur niveau de protection est de 25 dB. Le produit sera développé pour d’autres niveaux de protection. Il est présenté pour la première fois sur le salon.

Commentez

Participez à la discussion