Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Bien maîtriser la qualité de l’air grâce à la VMC

Cette ventilation double flux comporte des filtres qui bloquent à la fois les polluants et les virus. Elaboré par Aldes, ce dispositif embarque des capteurs qui mesurent la concentration de particules nocives dans l’air.

cette-vmc-convient-egalement-aux-domiciles

Cette VMC convient également aux domiciles, pratique pour les salariés en télétravail. © Aldes

Pour aider les entreprises à maintenir une bonne qualité de l’air au sein de leurs bureaux, le spécialiste de la VMC Aldes lance une nouvelle solution. Baptisée InspirAir Top, cette ventilation double-flux permet de contrôler la qualité de l’air au moyen de puissants filtres. Ces derniers éliminent jusqu’à 80% des polluants. Ils retiennent également les particules fines de taille PM1 comme la poussière, les particules de combustion, les bactéries et les virus. Pratique en temps de Covid-19…

Des capteurs de polluants

Concrètement, InspirAir Top se présente sous la forme d’un caisson d’une taille de 60 cm x 60 cm facilement encastrable dans un placard. Le système pilote automatiquement le débit de ventilation grâce à des filtres multi-polluants. Parmi ses fonctionnalités, figure la recommandation de filtres personnalisés. Ou encore un mode Radon pour l’extraction de ce gaz radioactif que l’on trouve naturellement dans certains sols.

Confort acoustique

Pour ne pas gêner les employés dans leur effort de concentration, le fabricant a pris soin de concevoir un dispositif silencieux. Le système régule également la température ambiante grâce à un by-pass automatique. En accessoire, il possède des batteries de chauffage capables de tiédir l’air entrant dans l’échangeur.

Une appli

Aux commandes, l’appli Aldes Connect permet de piloter le dispositif et de contrôler la qualité de l’air. L’app comprend une fonction de recommandation de filtres en fonction de la qualité de l’air. À ce titre, elle prend également en compte les allergies et pathologies potentielles de l’utilisateur. Un signal lumineux change de couleur selon l’état de fonctionnement du système. Il faut également installer le logiciel Configurator pour mettre en service l’unité système et la ventilation.

Trois modes de ventilation

Pour maîtriser la ventilation, une télécommande pilote la vitesse de régulation de l’unité selon trois modes : vacances, quotidien ou boost. Elle permet également de remettre à zéro le timer après avoir changé les filtres. Ou encore de paramétrer le système durant son installation. En bonus, une version spéciale prend en compte des capteurs de dioxyde de carbone (CO2).

Un ensemble de capteurs

Cette version peut s’accompagner d’un module spécial, le Walter. Cet objet connecté embarque quatre capteurs pour mesurer le CO, les composés organiques volatils (COV). Mais aussi les particules fines PM2, la température et l’humidité.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion