Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Bertin Technologies place sa caméra dans le dispositif sécurité de la Coupe du monde

Dénommée Second Sight, cette caméra détecte les gaz toxiques de jour comme de nuit et jusqu'à une distance de 5 km. Elle sera installée dans les stades brésiliens et à leurs abords lors de la compétition.

La Coupe du monde de football 2014 au Brésil a de quoi donner le vertige. Du 12 juin au 13 juillet, 64 matches se joueront dans douze stades différents d’une capacité moyenne de 40.000 places. 600.000 touristes internationaux sont attendus pour cet événement ultra-médiatisé. On s’en doute, cela pose des questions de sécurité… Les forces de l’ordre brésiliennes mobiliseront ainsi 100.000 hommes tout au long de l’événement. Ce n’est pas tout. Le dispositif sécurité s’appuie également sur des technologies de pointe que les organisateurs sont allés chercher jusqu’en France. Bertin Technologies, entreprise spécialisée dans l’innovation industrielle (60 millions de chiffre d’affaires en 2013), a été ainsi choisie en octobre dernier pour équiper les stades et leurs abords de sa caméra Second Sight.

Détection des gaz jusqu’à 5 km. « Il s’agit d’une caméra de détection de gaz toxiques par imagerie infrarouge, indique Quitterie Brossard, responsable marketing du département Bertin Systèmes. Chaque gaz a sa propre longueur d’onde de détection. Par la technologie du microbolomètre, la caméra Second Sight détecte ces longueurs d’onde et identifie la signature d’une cinquantaine de gaz. Les images « filmées » sont retransmises en temps réel à un écran de contrôle duquel il est possible de visualiser le nuage de gaz, son environnement, la façon dont il se déplace… ». Et donc d’intervenir au plus vite en cas de menaces d’attaque chimique. « Chaque caméra couvre une distance maximale de 5km et un champ maximal de 60° », précise Quitterie Brossard.

Déjà à l’Euro 2012. Les applications de Second Sight sont essentiellement militaires ou industrielles, pour la surveillance des sites à haut risque notamment. Mais la caméra sert aussi de plus en plus lors des grands événements sportifs. La première version du dispositif, sortie en 2010, a ainsi été utilisée lors de l’Euro 2012 de football en Pologne. Au Brésil, ce sera la deuxième version de Second Sight qui sera mise en place. « Lancée fin 2013, elle a été optimisée dans de nombreux domaines, explique Quitterie Brossard. La caméra est désormais moins encombrante, plus rapide dans la transmission d’information, détecte plus de gaz… »

Fabrice Pouliquen


Commentez

Participez à la discussion