box-textile

Workwear : une plateforme digitale pour acheter et vendre des tenues de seconde main

Le secteur du workwear se tourne vers le développement durable. Récemment, le groupe Cepovett, qui regroupe les marques Lafont, Cepovett Safety et Oxbridge, vient de lancer une plateforme de vente de vêtements d’occasion. Le concept : récupérer des tenues de travail et des uniformes déjà portés, les reconditionner pour le marché de la seconde main. De quoi éviter le gaspillage et participer ainsi à une économie circulaire.

cepovett-mise-sur-le-commerce-de-seconde-main
La marque Cepovett mise sur le commerce de seconde main avec une plateforme de vente en ligne de vêtements de travail reconditionnés. © Cepovett

Allonger la durée de vie

« L’un des défis auxquels est confronté le secteur textile est celui de l’allongement de la durée de vie des vêtements. C’est dans cette optique que nous avons créé notre plateforme de services intégrés qui nous permet de prolonger la durée de vie des vêtements professionnels et de lutter contre le gaspillage », indique Marc Jacouton, directeur du développement durable et de la RSE chez Cepovett.

Une remise en état

À l’origine, cette initiative a débuté avec la compagnie aérienne Air France qui a permis le réemploi de vêtements des personnes en fin de contrat. Aujourd’hui, la plateforme permet la collecte, le tri, le lavage et la réparation de vêtements utilisés. Une fois traités, les vêtements sont tracés et remis en stock. Il s’agit en principal de tenues de travail et uniformes très peu portés, notamment par des intérimaires ou CDD.

box-textile
Un service de recyclage se charge de la collecte des vêtements à placer dans une Box Textile. © Cepovett

Une plateforme en ligne

Réservée à la clientèle de Cepovett, la plateforme, qui dispose de plusieurs centaines de milliers d’articles textiles, est une véritable place de marché. En effet, elle permet de vendre ou d’acheter des produits d’occasion de ses propres collections. « L’utilisateur qui fait l’effort de céder un vêtement doit pouvoir récupérer des points cadeau ou une récompense afin de racheter un vêtement neuf ou d’occasion, précise Marc Jacouton. L’expédition des vêtements est assurée via les propres plateformes logistiques de l’entreprise. En outre, Cepovett se porte garant comme tiers de confiance de la transaction. »

Une Box Textile

Pour assurer ce service de recyclage, Cepovett a développé la Box Textile, un dispositif de collecte digitalisée. Avec une couverture sur toute la France, il permet d’expédier et de tracer un colis de vêtements usagés grâce à une étiquette prépayée.

Ségolène Kahn


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.