Une pelle ergonomique pour réduire le risque de TMS

D’après l’Institut de Recherche et d’Innovation sur la Santé et la Sécurité au Travail (IRIS-ST), 94% des maladies professionnelles dans le BTP sont dues à des troubles musculo-squelettiques. Et la pénibilité résultant des postures contraignantes figure en haut de la liste des priorités des acteurs de la prévention. Allègement du poids des outils, amélioration de l’ergonomie, des positions de travail ou encore absorption des vibrations… de nombreuses solutions existent aujourd’hui pour tempérer la sollicitation des artisans et ouvriers sur les chantiers. Une mission dont le fabricant d’outillages professionnels Leborgne a fait son fer-de-lance. A cet égard, il vient de mettre au point une nouvelle pelle ergonomique de la gamme Nanovib qui permet d’optimiser la posture du dos lors des travaux de terrassement et de chargement.

Protéger les lombaires
Pesant seulement 2,2 kg, la pelle Nanovib est plus légère que les modèles traditionnels. Et ce grâce à des matériaux combinant résistance et légèreté, à commencer par le manche en acier cintré tubulaire. Côté ergonomie, la pelle est dotée d’une poignée angulée gainée de caoutchouc, dont la prise en main, plus sûre, offre un meilleur contrôle de la charge. A cela s’ajoute un repose-pied constitué de crevés (appuis pour le pied sur la pelle de chaque côté du manche) antidérapants qui, au lieu d’avoir été soudés, ont été pliés dans la lame. Moins coupants, les bords risquent moins d’abîmer les chaussures de l’opérateur et soutiennent mieux l’appui du pied.

Une gamme axée prévention
L’outilleur n’en est pas à son premier modèle ergonomique : burineur manuel, grattoir à manche, tenailles, décoffreur longue portée, coupe boulons… depuis 2012, Leborgne a mis au point une gamme d’outils à main, Nanovib, pensés pour prévenir la pénibilité des postures sur les chantiers. Cette démarche entre dans le cadre d’un partenariat avec la Confédération des Artisans et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) et l’IRIS-ST, dans lequel le fabricant s’engage à concevoir des outils innovants afin de réduire les risques de TMS.
Par ailleurs, le fabricant collabore également avec de nombreux experts en prévention issus de l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP), du réseau national des Services Interentreprises de Santé au Travail du BTP (les SIST BTP) ou encore de la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat).

Ségolène Kahn


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.