Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Une interface « Dark » pour réduire la perte de vigilance des agents de sécurité

Horoquartz fait coup double avec la solution Full Web de sûreté et sécurité Protecsys 2 Suite, qui réduit les pertes de vigilance en atténuant la fatigue visuelle des agents de sécurité dans les PC de vidéosurveillance. Quant à son approche Full Web, elle facilite le déploiement dans les organisations multi-sites.

Contrôle d’accès, détection d’intrusions, vidéosurveillance… les yeux rivés sur des écrans de supervision vidéo, les agents chargés de la sûreté et de la sécurité dans les entreprises supportent une forte sollicitation de la vision. Laquelle peut se traduire, au fil du temps, par de la fatigue oculaire, des troubles de l’attention et de la concentration. Ce qui pourrait favoriser les risques de perte de vigilance.

« Fatigue visuelle » rime avec « risque de sûreté »
En effet, « la vigilance continue des opérateurs est indispensable au maintien du niveau de sécurité. Or, après plusieurs heures passées devant des écrans riches en images, en messages et alertes de tous genres, une fatigue visuelle s’installe forcément. Et qui dit fatigue dit risque de passer à côté d’une information importante touchant à la sûreté de l’entreprise. Même si cette perte de vigilance peut être atténuée par des rotations du personnel de surveillance, on ne peut éviter totalement ce phénomène », explique Patrick Paranthoen, responsable R&D de l’éditeur Horoquartz qui, partant de ce constat, a décidé de placer cet enjeu au cœur de la conception de la nouvelle version Full Web de son logiciel Protecsys 2 Suite.

Une interface utilisateur sombre
Connu sur le marché de la gestion des temps et des plannings, l’éditeur, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros en 2017 auprès de 5 000 clients répartis dans vingt-huit pays, a opté pour une charte graphique « Dark UI ». C’est-à-dire une interface sur fond noir ou gris foncé qui fatigue moins les yeux que les écrans à fond blanc. Horoquartz mise aussi sur une ergonomie « orientée expérience utilisateur » (UX), sobre et surtout à faible sollicitation visuelle. De fait, celle-ci ne fait remonter que les informations importantes afin de réduire au maximum la fatigue générée par le flux des informations les moins stratégiques. « Outre la hiérarchisation des données, nous avons aussi veillé au graphisme en lui-même. Il doit être apaisant pour l’utilisateur », précise Patrick Paranthoen. Dans ce genre d’approche, il est également capital de rendre rapidement accessibles les fonctionnalités couramment utilisées. L’opérateur peut alors organiser son espace de travail en fonction de son rôle. »

Une version Full Web
Par ailleurs, la nouvelle version de Protecsys 2 Suite, qui est « Full Web », rend l’application accessible à partir d’un simple navigateur Internet. Il n’est donc plus nécessaire de gérer les installations complètes du logiciel sur tous les postes de travail. Un avantage de taille pour les clients qui ont de multiples sites ou pour les opérateurs travaillant pour le compte de différentes sociétés.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion