affiches-demainspecialistecyber

Une campagne nationale pour rendre les métiers de la cybersécurité plus attractifs

Hackathons auprès de dizaines de milliers d’élèves, lancement d’une plateforme Osint dédiée aux collégiens et aux lycéens, site web dédié… Face à la pénurie de talents dans le secteur de la cybersécurité, une campagne nationale se déploie pour séduire les jeunes. Baptisée « Demain spécialiste cyber », cette initiative est organisée par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), l’Éducation nationale et le Campus cyber.

affiche-demainspecialistecyber
À travers la campagne « Demain spécialiste cyber », les pouvoirs publics veulent rendre la filière plus attractive auprès des jeunes. © Demain spécialiste cyber

Un secteur dépeuplé

Malgré une hausse des effectifs de 89% et des salaires attractifs, le secteur de la cybersécurité peine à recruter des talents. Et pourtant, il existerait 15 000 postes à pourvoir selon le cabinet de conseil Wavestone. Un déficit qui pousse les pouvoirs publics à agir en sensibilisant les jeunes aux métiers de la cybersécurité.

Susciter des vocations

« L’ANSSI œuvre depuis plusieurs années au développement de la formation des spécialistes cyber. Dans un contexte de pénurie de talents pour l’ensemble de la filière, il est indispensable de former davantage. Or nous le savons, susciter des vocations pour les carrières scientifiques et a fortiori numériques et cyber nécessite de convaincre au plus tôt que ces carrières sont à la portée de chacune et chacun », indique Vincent Strubel, directeur général de l’ANSSI. 

Casser les codes

Avec la campagne « Demain spécialiste cyber », le gouvernement souhaite notamment changer la réputation de la profession, jugée trop geek et masculine. Il s’agit donc de repenser l’image de la filière et de séduire des profils plus féminins et plus jeunes. 

affiches-demainspecialistecyber
La campagne « Demain spécialiste cyber » met en valeur des profils variés et les métiers qui y sont liés. © Demain spécialiste cyber

Une filière riche en métiers

Tout d’abord, il s’agit de faire découvrir la diversité du secteur. Pour cela, un site web d’information propose des contenus pédagogiques : fiches métiers, interviews de professionnels, ressources permettant le développement des compétences cyber et numériques. De même, des affiches pour découvrir les différents métiers de la profession sont diffusées auprès de 6 millions d’élèves et étudiants. Un spot TV permet également de mettre en valeur ces informations. 

Un parcours Cyber

Par ailleurs, la campagne organise des hackathons CyberEnJeux dans plusieurs centaines d’établissements et auprès de plusieurs dizaines de milliers d’élèves. Pour les collégiens et lycéens, la plateforme recherche de renseignements en source ouverte The Osint Project (TOP) met en place des challenges ludo-pédagogiques. Enfin, la campagne vise à promouvoir le parcours PIX Cyber. Il s’agit d’un apprentissage des compétences numériques autour de thématiques telles que la protection et la sécurité ou encore le cyberharcèlement. D’une durée de 30 minutes, ce parcours vise à transmettre des astuces et des bonnes pratiques pour se sensibiliser aux risques.

Ségolène Kahn


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.